12 In La Vie de Poupette

La petite fille qui ne voulait toujours pas grandir…

Dans quelques semaines, elle aura 6 ans. Déjà 6 ans. Ma toute petite. Ma géante. Car Poupette est grande. Très grande. Elle dépasse d’une bonne tête la plupart de ses copains et copines de classe, voire ceux des classes supérieures.

Un jour, alors qu’elle avait à peine 3 ans et que je lui proposais de passer de son lit de bébé à un lit de grand, elle m’a répondu : « mais moi, je ne veux pas grandir, maman…« . Déjà à cette époque, je m’interrogeais sur cette petite fille qui ne voulait pas grandir

A cause de sa taille, on a parfois des conversations hallucinantes avec notre entourage ou les gens qu’on croise, ceux qui ne la connaissent pas et pensent qu’elle est bien plus âgée qu’elle ne le paraît. Heureusement, sa sagacité, sa maturité et sa curiosité (oui, tout ça rien que pour ma pupuce à moi !! #mamanquisycroit #jexagerepeutetremaiscestmafille) donnent souvent le change…

Mais derrière son mètre vingt, se cache une toute petite fille. De celle qui adore qu’on l’habille. Si ça ne tenait qu’à elle, elle se laisserait encore habiller sur la table à langer ou presque. Chaque matin, c’est un combat (bon, j’exagère un peu le mot est fort), mais en tout cas, je dois l’encourager à se vêtir seule et souvent, je finis par lui enfiler chaussettes, culotte, puis tous les autres vêtements ou presque… Et elle ne le fait qu’à contrecœur… Pourtant, elle sait très bien s’habiller seule depuis de nombreuses années et elle est tellement fière quand elle vient me dire qu’elle l’a fait toute seule. C’est juste qu’elle préfère que ce soit moi qui le fasse…

Et puis, il y a eu la tétine. Il y a un an, quelques semaines avant son anniversaire (pour ses 5 ans donc), elle a réussi avec succès son programme de désintox et on a dit adieu à la tétine en quelques semaines, en toute bienveillance et sans regret ni pleurs (viens découvrir ma méthode infaillible pour stopper la tétine simplement et efficacement). Et pendant des mois, ça a été comme sur des roulettes.

Jusqu’à la rentrée en grande section, en septembre dernier. Je ne sais pas si c’est le stress d’avoir été à nouveau séparée de toutes ses copines ou si c’est à cause de l’arrivée dans la dernière année de maternelle. Toujours est-il qu’elle a régressé. Elle est redevenue cette petite fille qui ne veut pas grandir. Elle s’est mise à me réclamer à nouveau sa tétine. Son doudou, qu’il lui était même arrivé d’oublier (une unique fois) pour dormir, est redevenu indispensable à toute heure du jour et de la nuit.

N’ayant plus de tétine, je l’ai surprise à sucer une ou deux fois son doigt (son index, pas son pouce). Puis, elle a finalement trouver une solution qu’elle a finit par adopter, à mon grand désespoir : elle suce sa lèvre inférieure…

A la rentrée, elle s’est mise à sucer sa lèvre avec tellement d’intensité qu’elle en a eu des marques pendant plusieurs jours. Avec le temps, elle s’est apaisée mais continue à sucer sa lèvre pour s’endormir ou lorsqu’elle est fatiguée ou contrariée.

J’ai tenté de l’en dissuader sans succès. J’ai mal à mon cœur de maman quand je la vois suçoter sa lèvre et serrer son doudou… Je suis impuissante face à son comportement. Et je ne sais pas comment l’aider à grandir…

 

 

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply
    playaddict
    28 janvier 2019 at 10 h 01 min

    Bonjour,

    j’aime vous suivre depuis plusieurs mois (et même peut être année), car j’aime vos mots doux, et parce que mon second ressemble étrangement à votre poupette, du moins ce que vous en racontez. Enfant vif, intelligent, curieux, mais qui refuse de passer certaines étapes pour grandir. Avec mon petit homme on en parle de ce refus de grandir. Je lui dis que je suis fière qu’il grandisse, même si j’aimerais qu’il reste mon tout petit. Quelque part dans mon cœur, je sais que c’est un peu face/ en réaction à mon comportement qu’il est comme il est; c’est à dire comme mon petit dernier, le dernier bébé que je câlinerais, etc… Alors je le valorise quand il passe des étapes de grand, je mets des mots sur le moments qu’il aime comme un bébé (des câlins après chaque chagrin, des réveils nocturnes, le refus de s’habiller seul, des colères monstrueuses de conflit entre ce qu’il veut/ce qu’il sait ce qu’il peut…) Il adore les histoires donc on lit des histoires sur les émotions (« la couleur des émotions » que l’on adore, « je t’aimerais toujours », etc…) ça nous aide à parler de tout ça. Et on a instauré un petit rituel : le soir je lui donne son dessert sur mes genoux, et on recharge les batteries à câlins. Comme dirait notre pédiatre adoré : un jour il le fera seul (s’habiller, manger son dessert, se laver…), il met juste son énergie pour grandir sur d’autres points 😉

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      28 janvier 2019 at 22 h 19 min

      Merci pour votre très gentil message et ce témoignage.
      C’est vrai qu’il a l’air de ressembler à ma Poupette…
      Et les paroles de ce pédiatre sont pleines de bon sens. Je me note ce petit mantra 🙂
      Merci

  • Reply
    Olive banane et pastèque
    28 janvier 2019 at 10 h 04 min

    peut etre un petit tour chez la micro kiné lui ferait du bien ? SI elle a un peu de stress ? ou du yoga pour les enfant s?

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      28 janvier 2019 at 22 h 18 min

      Je ne connais pas la micro-kiné. Mais c’est clair qu’il y a un truc à creuser avec les émotions et le yoga peut aider.

  • Reply
    Dress Me and My Kids
    28 janvier 2019 at 10 h 25 min

    Parfois, il faut juste être patient et laisser faire le temps. Ma fille aura 6 ans le 7 février et est hyper indépendante (elle est en grande section). Depuis cette année, mon fils qui aura 7 ans mercredi est au CP et c’est plus dur pour lui, il réclame plus notre attention, ne veut pas se sentir grand, apprendre, faire ses devoirs. Je pense qu’il y a des phases où ils ont besoin de « faire les bébés » mais ça passe ensuite.

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      28 janvier 2019 at 22 h 17 min

      Je suis patiente, et ça me plaît de la voir grandir à son rythme (elle est en grande section aussi).
      C’est surtout que je me sens impuissante de la voir se sucer la lèvre jusqu’au sang…

  • Reply
    Mots d'maman
    28 janvier 2019 at 11 h 16 min

    Ne t’inquiète pas, cela va venir tout seul, ne soit pas si pressée même. Quand je vois les enfants en élémentaire, je ne suis pas pressé que Lapinou ne regarde plus Pat patrouille… des bisous

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      28 janvier 2019 at 22 h 16 min

      Je ne suis pas pressée ! C’est juste que je m’inquiète de la voir sucer sa lèvre et laisser des traces jusqu’au sang. C’est signe que quelque chose ne va pas…

  • Reply
    BoutdeZou
    28 janvier 2019 at 14 h 51 min

    Je crois voir ma fille dans ton récit. Alors pour la tétine, elle a eu une régression au même âge. Je lui avais alors laissé le droit de la reprendre car son petit frère arrivait. Les enfants accueillent logiquement chaque nouvelle étape avec joie mais chez moi, ça n’est pas tellement le cas. Ils s’accrochent de toutes leurs forces à leurs habitudes et c’est extrêmement difficile de les en faire changer, surtout pour la grande. Le plus dur dans tout ça c’est le regard des autres qui vous dit que votre enfant ne veut pas grandir parce que vous ne le voulez pas non plus. Mais c’est complètement faux. Il y a à mon sens plusieurs choses qui peuvent occasionner cela : des troubles de l’oralité, une grande angoisse liée à une ultra sensibilité qui fait que l’enfant ne sait comment gérer ses émotions (et ne trouve un refuge réconfortant que dans le duo doudou/tétine). Peut-être que des séances de psy peuvent l’aider à exprimer ses émotions et à les appréhender aussi. A la maison, on a toute la série Gaston et aussi les cartes de terre education. Il y a aussi le fait que l’enfant ne voit pas d’intérêt à grandir parce qu’il n’arrive pas à gérer (à cause d’un tda notamment) et que rester dans un statut où on lui fait tout l’aide à avancer. Dispo pour en parler avec toi.

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      28 janvier 2019 at 22 h 04 min

      Merci pour ton comm. Je vais trouver un moment pour t’appeler…
      Et je ne connais pas Gaston ni les cartes Terre Education dont tu parles…

  • Reply
    Mathy
    28 janvier 2019 at 21 h 56 min

    Oh petite puce ! Difficile de grandir quand on n’en a pas envie mais en même temps, est-ce si important ? Qu’elle reste enfant si elle le souhaite, elle grandira quand elle en aura envie 😉

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      28 janvier 2019 at 22 h 02 min

      Ce n’est pas tellement le fait qu’elle grandisse… Au contraire, j’aime beaucoup la voir devenir celle qu’elle sera.
      C’est plutôt le côté régression (et surtout se sucer les lèvres à s’en faire des marques…) qui me tracasse.

    Répondre à playaddict Cancel Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :