12 In ma vie de maman

Entre ciel et terre…

En ce moment, j’ai l’impression de naviguer entre ciel et terre. Je suis tiraillée entre deux réalités, un présent que je veux changer et un futur que je n’ai pas encore trouvé.

Mon point d’ancrage, c’est ma famille : mon chéri, ma fille, mes parents. Ma tempête, c’est mon boulot. Pas facile d’avancer quand le moral ne suit pas. Pas évident de se lever le matin en pensant à la journée qui vient.

Mon travail, j’en parle peu et en même temps beaucoup par ici. J’ai un emploi à temps plein, avec des responsabilités. J’ai même une petite équipe à laquelle je tiens beaucoup. Il fut un temps où je me déplaçais beaucoup, dans le monde entier. Quand ma fille est né et que j’ai repris le travail, c’était en moyenne une semaine tous les deux mois. Peu de collègues connaissent mon activité parallèle (nocturne !) de blogueuse. Aujourd’hui, ce travail, ou plutôt cet environnement dans lequel j’évolue, ne me correspond plus. Je ne m’épanouis plus dans ce que je fais. Je rêve d’un ailleurs plus motivant. Alors, je survis en attendant des jours meilleurs.

De l’autre côté, il y a ma famille, mon pilier dans cette tempête. Ceux que j’aime. Plus que tout. Et qui chaque jour, m’aide à continuer ce chemin, surmonter ces moments difficiles…

Et, entre les deux, il y a mes envies, mes petits plaisirs, mes ami(e)s, mes copines. Ces moments qui font que j’avance pas à pas. Il y a aussi les efforts que je fais pour reprendre mon corps en main. Pendant des années, la nourriture a été ma meilleure ennemie. Celle qui me réconfortait dans les moments difficiles. Maintenant, j’essaye de me tourner vers des solutions plus saines : alimentation contrôlée et reprise du sport.

J’ai profité de la rentrée scolaire pour changer mes habitudes du midi et aller marcher au Parc. Régulièrement, avec ma collègue et amie A, nous allons marcher ensemble pendant la pause déjeuner. J’essaye de m’y tenir et d’y aller au moins une ou deux fois par semaine, depuis début septembre. Et pour le moment, je suis bien partie. Et en même temps, ça fait tellement de bien de s’aérer l’esprit et de sortir des bureaux, que je ne regrette absolument pas ma décision.

J’ai aussi repris le Pilates (après 5 ans d’arrêt) et c’est un vrai moment de détente. Jusqu’au lendemain où des muscles que j’avais totalement oubliés se rappellent à mon bon souvenir ! Ça me fait tellement de bien que je me demande pourquoi j’ai attendu tellement longtemps avant de m’y remettre. Et du coup, le week-end, je continue à rester active, plutôt que de me vautrer dans mon canapé !

Avec tout ça, je me sens un peu mieux. Comme dit le dicton : « A toute chose, malheur est bon« . Ce marasme professionnel m’aura donné l’occasion de me reconstruire et de me recentrer. Penser à moi. Mettre ma famille en priorité. Et avancer. En pleine forme…

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply
    Maman Sur Le Fil
    25 septembre 2017 at 9 h 36 min

    J’espère que tu réussiras rapidement à trouver un équilibre qui te convienne. Tu as l’air d’être très bien entourée et de te poser les bonnes questions, le temps fera son oeuvre…

    Belle semaine

    Virginie

  • Reply
    Mélodie
    25 septembre 2017 at 14 h 19 min

    🙁 je suis peinée de lire qu’au boulot ça ne va toujours pas…
    J’espère que le projet dont tu me parlais réussira…. j’espère que tu réussira à trouver une vie plus douce et meilleure. Les temps de sacrifices sont difficiles mais, le moment opportun, tu pourras tourner sereinement la page.

    J’te dis ça, mon mari entame sa dernière semaine de boulot…. après 11 ans de bons et loyaux services dans la même boite… qui n’a même pas cherché à le retenir… triste.

  • Reply
    Rivieramum
    25 septembre 2017 at 20 h 08 min

    Bon Courage je connais cela je suis passée par La Pas évident.

  • Reply
    Egalimère
    2 octobre 2017 at 10 h 16 min

    Est-ce que tu as déjà réalisé un bilan de compétences ? Cela permet de faire le point sur ses compétences mais aussi ses envies, ce dont on ne veut plus, de faire des projets et d’y réfléchir de manière réaliste et réalisable.
    Je me retrouve aussi dans tes mots, je n’ai plus la même motivation dans mon travail, plus l’impression de me sentir aussi « utile » qu’à mes débuts dans ce poste. Des envies d’ailleurs, d’autre chose…

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      2 octobre 2017 at 19 h 52 min

      Non je n’ai jamais fait de bilan de compétences, car j’aime profondément mon métier, vers lequel j’ai évolué petit à petit. C’est ce qui me correspond et vraiment je m’éclate dans ce que je fais. C’est juste l’environnement qui ne me convient plus. Et ça me pèse de plus en plus…

  • Reply
    Gwen damien matthéothélyahélyo dete
    4 octobre 2017 at 21 h 46 min

    Pleins de courage
    J’espère que sa vas allez mieux vite
    Bisous

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      8 octobre 2017 at 22 h 57 min

      Merci <3
      Bisous

  • Reply
    Lucky Sophie
    5 octobre 2017 at 17 h 59 min

    J’espère que tu vas trouver la bonne solution qui te convient ! <3

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      8 octobre 2017 at 22 h 57 min

      Merci <3

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :