14 In La Vie de Poupette

Son retour

Et voilà, ils ont craqué. Papi et Mamie nous ont ramené notre petite Poupette une journée plus tôt que prévu…

La journée, pas de problème. Bavarde, joueuse, rieuse (bon, autoritaire aussi parfois !!), Poupette est une crème, une petite fille facile à vivre la plupart du temps. Mais quand vient le soir, que le soleil descend dans le ciel, elle se transforme en une boule de chagrin à l’unique leitmotiv : « je veux ma maman… »

Et elle est capable de répéter cette phrase inlassablement pendant 2 h, de pleurer en boucle (sans s’endormir), de me réclamer à corps et à cris. On a tout essayé, en commençant par le plus évident : le téléphone et la conversation vidéo. C’est pire. Soit elle refuse de raccrocher. Soit ses pleurs sont tellement incontrôlables après l’appel téléphonique qu’on a finalement décidé de ne plus s’appeler le soir…

Puis ses grands-parents ont tenté d’autres méthodes, comme compter les dodos : « plus que 3 dodos avant de revoir maman« . Ça marche 2 minutes ; mais comme je ne suis toujours pas là, les pleurs redoublent. Ils ont essayé la lecture : on avait notamment mis dans la valise de Poupette le superbe livre « Nous serons toujours là pour toi » avec cette double page formidablement bien pensée : « Et si vous [papa et maman] sortez le soir sans moi ? Mamie et Papi seront là pour toi« . Même si Poupette a bien compris le concept, le résultat n’a pas été probant. Ils ont bien sûr tenté la Calmosine Sommeil (découverte à la Poulette Mummy Party) dont on m’avait vanté les mérites mais qui n’a eu aucun effet sur Poupette. Et je passe toutes les autres techniques tentées, de la douceur à la fermeté… Ce n’est jamais évident de ne pas pouvoir consoler un enfant…

Au final, le seul truc qui a vraiment fonctionné, ça a été de mettre son matelas dans la même chambre que son papi et sa mamie. Apaisée par leur présence, elle n’a quasiment plus pleuré et s’est endormie beaucoup plus facilement.

Alors, voulant éviter de passer encore une nuit (ou plutôt une soirée) difficile, mes parents nous ont ramené notre fille avec un jour d’avance. C’est peu dire qu’elle était ravie de nous revoir ! Parce que même si elle « veut sa maman« , ça inclut aussi son papa. Elle nous a fait plein de câlins, rebondissant comme une pile électrique, hurlant de joie, courant de l’un à l’autre, malmenant involontairement les chats tout à son bonheur de les retrouver… Et pourtant, le bilan est super positif, elle a fait plein d’activités, s’est éclatée, mais toujours avec ce manque de nous…

Comment la rassurer ? Comment lui faire comprendre que son papa et sa maman l’aiment même quand elle dort chez son papi et sa mamie ? Comment l’apaiser dans ses craintes de séparation ? Comment faire pour éviter les pleurs du soir ? Est-ce que cette phase va s’arrêter un jour ? Je m’interroge…

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply
    Egalimère
    24 juillet 2017 at 10 h 22 min

    Je n’ai pas le souvenir d’avoir connu ça avec mes enfants. Le grand a dormi assez tôt chez son grand-père paternel et quand le petit a pu le faire aussi, ils étaient souvent ensemble.
    En revanche, j’avais des inquiétudes lors des départs en colonie. Nous avons préparé au maximum ce départ, nous avons créé des « cartes à bisous » qu’ils pouvaient garder près d’eux le soir.
    J’espère que la prochaine séparation se passera mieux mais je ne me fais pas de soucis pour elle, elle est entourée d’amour et cela devrait lui permettre de trouver petit à petit du réconfort quand elle est loin de vous

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      25 juillet 2017 at 10 h 21 min

      Je vais penser aux cartes à bisous, c’est une bonne idée. Avec une photo de moi pour qu’elle la garde près d’elle.
      Merci

  • Reply
    vassilia
    24 juillet 2017 at 10 h 35 min

    pas simple du tout… ils sont tous vraiment différent… mes filles sont ultra-sensibles mais elles sont deux et ça aide énormément ! Ma maxi ce qui est le plus dur c’est le moment de la séparation, même à 8 ans, elle pleure et ne veut pas me lâcher même si elle est chez mes parents qui sont un prolongement de moi. Une fois que je suis partie tout va bien. A mon retour, elle pleure beaucoup et me dit que je lui ai bcp manqué, mais elle garde tout pour elle… du coup, plus simple pour ceux qui la garde mais pas pour elle ni moi… Ma mini (6 ans) c’est différent, la séparation pas de problème, mais venu le soir, l’absence de câlin de maman est très dur !!!! Honnêtement je ne sais pas quoi te dire, je n’ai pas de solution à te proposer… Je serai probablement dans le même état que toi si elles n’étaient pas toutes les deux pour se serrer les coudes… des choudoudoux !!!!

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      25 juillet 2017 at 10 h 20 min

      En grandissant, je pense qu’elle aura moins de mal à exprimer ces sentiments. Mais c’est clair que le manque de moi se fait sentir très fort le soir…
      Bisous

  • Reply
    Bealapoizon
    24 juillet 2017 at 11 h 52 min

    Coucou ne t’inquiète pas trop cela passera. Si papy et mamie ne sont pas trop loin essayez de renouveler l’experience souvent sur de courtes durées. Et crois moi dans quelques années c’est toi qui pleurera pour la voir un peu… signé la maman d’un monstrou de presque 13 ans qu’on ne voit que lorsqu’il dort pendant nos vacances en « famille »

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      25 juillet 2017 at 10 h 18 min

      MDR ! Oui, c’est clair, j’espère qu’un jour elle ne sera plus une glue, et qu’elle prendra son envol. Mais pas trop quand même 😉

  • Reply
    Rivieramum
    24 juillet 2017 at 12 h 58 min

    Je Comprends ce n’est pas facile. Parfois il y a une phase où cela est Pire Quand on attend le second enfant. Ils ont encore plus besoin de nous. Je suis sûre que ça passera Avec le temps ou Quand elle sera accompagnée. Bonnes vacances !

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      25 juillet 2017 at 10 h 17 min

      Mais on n’attend pas de deuxième enfant 😉 !!
      Bonnes vacances à toi aussi

  • Reply
    Maman Sur Le Fil
    24 juillet 2017 at 16 h 41 min

    Je n’ai pas vraiment de conseil pour t’aider car nous n’avons pas vraiment connu le problème ! Je pense que vous vous poser les bonnes questions. Que vous testez des solutions au fur et à mesure et que le temps et la patience fera son œuvre…

    Je comprends que cela soit très compliqué à gérer et à vivre… j’espère que tu as pu en profiter tout de même !

    Virginie

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      25 juillet 2017 at 10 h 16 min

      Merci pour ton message. Moi, j’ai profité pour bien me reposer et ranger la maison. C’est surtout mes parents qui ont eu du mal… Et ma Poupette aussi…

  • Reply
    Ma vie de maman severine wuillemier
    26 juillet 2017 at 5 h 44 min

    J avais peur a la séparation avec ma fille de moins de 3 ans avec cette grossesse, j’attends des jumelles, je savais qu’il faudrait la déposer chez les grands parents avec son grand frère. Ça c’est bien passé…. Je l’ai vu hier, elle ne pleure pas, ne dis rien… Ouf

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      27 juillet 2017 at 21 h 33 min

      Félicitations pour la naissance de tes jumelles (et bienvenue au club des jumelles) !
      Et super pour ta petite grande fille !

  • Reply
    Maman Prout
    26 juillet 2017 at 14 h 40 min

    Elle est encore petite, c’est difficile de se séparer si long quand on a pas de repères…car finalement, ses grands-parents, elle ne les voit pas si souvent. Je suis sûre que l’année prochaine, ça se passera déjà mieux 😉

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      27 juillet 2017 at 21 h 28 min

      Bah si, en fait, elle les voit plutôt souvent. Et avant, ça se passait très bien. Quand nous sommes partis en week-end à NY fin 2015, elle n’a jamais pleuré comme ça et pourtant, elle a passé 5 jours avec mes parents.
      Mais sinon, oui, je mise tout sur l’année prochaine !! 😉

    Répondre à Rivieramum Cancel Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :