8 In ma vie de maman

Mes vacances sans eux…

Noël, c’est le temps de la famille. J’ai toujours aimé cette période : les heures passées à table, les cadeaux à déballer et les surprises qui illuminent les yeux, les enfants qui rient, qui chahutent, qui court partout, les lumières du sapin et les décorations de la maison, les chants de Noël qui passent en boucle et qu’on connaît par cœur….

poupetteworld-vacances-sans-eux
Enfant, je pouvais passer des heures à jouer avec les santons, inventer des histoires et m’émerveiller devant le sapin. Je pouvais aussi passer des heures à table, à creuser la patte de mon crabe jusqu’à la dernière bribe,  à écouter les adultes parler politique et à s’interpeller d’un bout à l’autre de la table. Nous étions toujours réunis avec mes cousins, chez nous, chez eux, chez ma grand-mère. C’était bruyant, vivant, animé. C’était Noël. C’était la vie comme je l’aime.

Mais cette année, j’ai besoin d’être seule. Je me sens au bout du rouleau, déconnectée de moi et des miens. La fatigue m’assaille, je m’énerve pour des futilités. Je dors mais ça ne me suffit pas. La corde est raide et je ne veux pas plonger du mauvais côté…

Alors j’ai choisi de laisser ma fille et mon chéri partir ensemble tous les deux chez ses parents. Pendant ce temps, je serai chez moi, dans ma grande nouvelle maison. Seule. Avec mes deux chats et mon poisson rouge. Certains trouveront ça triste. Moi-même, il y a quelques temps, ça m’aurait paru inconcevable. Mais j’ai besoin de cette solitude de quelques jours pour faire le point avec moi-même et me retrouver. Savoir ce que je veux professionnellement, d’abord, parce qu’une fois encore, c’est là l’origine de ma souffrance.

J’ai 40 ans, un bon boulot, un salaire confortable, un CDI ronronnant. Mais je suis malheureuse. La faute à un patron qui ne croit pas en mon métier et qui me brûle les ailes, m’empêche de vivre mon rôle avec la passion qui m’anime habituellement… Je veux avancer, mais il va me falloir faire des choix. Et ce ne seront pas les plus faciles…

D’où ce besoin de me couper du reste du monde, même de ma famille, pour faire cette introspection et réfléchir à ce que je veux. Pour moi, pour eux. Mon humeur déteint forcément sur ma famille. Et rien de bon ne peut sortir de ça… Je tiens à eux et ils tiennent à moi. Il est temps de relever la tête et de me fixer des objectifs pour me sortir de cette situation. J’espère que ces quelques jours de solitude m’aideront à y voir plus clair…

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    Mamanoquotidien
    26 décembre 2016 at 8 h 01 min

    Bon courage pour passer ces moments difficiles et retrouver ta voie .

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      29 décembre 2016 at 23 h 22 min

      Merci, c’est gentil

  • Reply
    Vassilia
    26 décembre 2016 at 10 h 28 min

    Je te comprends tellement !!! Mon boulot me mine aussi malgré mon CDI et un bon salaire ! J’espère sincèrement que cette pause te permettra d’y voir plus clair et que tu arriveras à déterminer quels sont les meilleurs choix pour toi. Je t’envoie tout plein de bonnes ondes !!!!

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      29 décembre 2016 at 23 h 22 min

      Merci
      C’est tellement difficile de faire les bons choix pour soi, pour sa famille…

  • Reply
    Kid Friendly
    26 décembre 2016 at 16 h 14 min

    Je n’avais pas capté qu’ils partaient et pas toi. Bon déjà tu échappes à la belle-famille, la chaaaaanceeee !
    Trêve de plaisanterie, le boulot c’est un vrai sujet. Je me souviens d’un temps où tu t’eclatais. Après malheureusement il suffit d’un changement de hiérarchie, de collègues, pour que tout bascule. Et quand ça en arrive au point de rejaillir sur ta vie perso et de te bouffer, effectivement il faut changer. Je te souhaite de retrouver le chemin de la sérénité pro en 2017, vraiment. Des bisous

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      29 décembre 2016 at 23 h 21 min

      Merci !
      C’est vrai que tous ces bouleversements pros ont un vrai impact sur le reste de ma vie…
      Et pourtant, je voudrais tellement m’éclater à nouveau ! J’aime tellement ce que je fais et même si c’est difficile, je suis persuadée que c’est vraiment utile… mais peut-être que je serai plus utile là où on croit en moi…
      Bisous

  • Reply
    Maman Prout
    2 janvier 2017 at 16 h 23 min

    Y vois-tu maintenant plus clair?
    J’espère que 2017 t’apportera cet épanouissement professionnel que tu mérites tant.
    Pleins de gros bisous 😀

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      3 janvier 2017 at 21 h 17 min

      Pas forcément pour tout, mais au moins, j’ai fait un gros tri dans mes cartons et plein de rangements.
      Et ça va beaucoup mieux dans ma tête 😉
      Plein de bisous à toi
      Merci d’être là <3

    Répondre à Vassilia Cancel Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :