29 In bebe

Et finalement le diagnostic…

Il est maintenant 23h. En salle d’attente des urgences, on attend le résultat du scanner de Poupette. Avec nous, il y a quelques parents avec leurs enfants, tout-petits ou un peu plus grands, aux visages aussi tourmentés que le nôtre…

Poupetteworld_Hospitalisation_01

On se regarde, on se sourit tristement, on se parle aussi. Besoin de partage, de se sentir moins seul…

Il y a une maman dont le petit garçon de 14 mois s’est tranché la langue en tombant le menton en avant sur une table basse. Ensemble, ils attendent l’opération pour la lui recoudre… Il y a des parents de jumeaux de quelques mois à peine, inquiets que l’un d’eux ait une bronchiolite… Plus loin, une maman et sa fille au bras en écharpe… Beaucoup d’histoires et de douleurs qui se croisent

Poupetteworld_Hospitalisation_02Enfin, l’interne vient nous informer. Le diagnostic est confirmé : le pus s’est accumulé dans la gorge de Poupette sous forme d’un abcès. Soit on traite avec les antibiotiques, soit on draine via une opération. Pour le moment, c’est le choix des antibiotiques en intraveineuse qui est privilégié. Le prochain contrôle est dans 48h.

A 2h30 du matin, Poupette est finalement admise en chambre. C’est une grande chambre individuelle, avec un berceau aux barreaux en fer colorés. Poupette est immédiatement mise sous traitement via sa perfusion. Pour moi, il y a un fauteuil qui se déplie pour en faire un lit.

Poupetteworld_Hospitalisation_04

Épuisée, Poupette s’endort quasi immédiatement. Moi au contraire, impossible de dormir. J’observe le manège des infirmières qui viennent changer les seringues toutes les 30 minutes : premier antibio, premier rinçage, deuxième antibio, deuxième rinçage. Il est 5h, enfin je sombre…

A 8h du matin, la femme de ménage ouvre joyeusement la porte et allume violemment la lumière. Ce qui fait, bien sûr, sursauter et pleurer Poupette. Moi aussi par la même occasion, qui aboie une phrase mal lunée à la pauvre dame qui rebrousse chemin aussitôt !!

Poupetteworld_Hospitalisation_03

A 9h, commence le bal des blouses blanches. Nouvel antibio. Prise des constantes : température, tension, rythme cardiaque. Examen. Pesée. Poupette est inquiète de toutes ces manipulations. Puis c’est le passage de l’interne de service qui me tient au courant. A chaque fois, le personnel, très professionnel, se présente à Poupette et à moi.

Poupette découvre qu’elle est reliée par un fil à une grosse machine. Elle veut partir : « On y va, maman ?« . Doucement, tendrement, je lui explique qu’on est à l’hôpital pour quelques jours, le temps qu’elle guérisse… Elle tire sur le fil, pleure… La fatigue de la courte nuit se fait sentir. Elle s’effondre contre moi.

Poupetteworld_Hospitalisation_05

Ma Poupette est encore toute petite. Tous ces événements l’ont beaucoup bouleversée. C’est le début de 8 jours d’hospitalisation…

[à suivre...]

You Might Also Like

29 Comments

  • Reply
    Zoup
    20 mai 2015 at 7 h 18 min

    J’en ai les larmes aux yeux. .

  • Reply
    Déborah
    20 mai 2015 at 8 h 16 min

    Fuii… je n’imagine même pas la douleur & la peur que l’on peut éprouver dans ces moments là… tu as su rester forte pour ta Poupette, je ne sais pas si j’aurai réussi à ne pas craquer direct. Ta puce a été très courageuse également ♥

  • Reply
    Aurélie Lesmissacouettes
    20 mai 2015 at 9 h 11 min

    ce n’est pas facile tout ça, cela me rappelle l’hospitalisation de ma grande à 18 mois pour une infection au genou, notre parcours a été à peu près le même que vous, sauf qu’au départ il n’y avais rien pour que je puisse rester avec elle la nuit, du coup comme il était hors de question que je la laisse, j’ai dormi par terre sur le matelas du lit parapluie que j’avais ramener. Elle a aussi eu les antibios par perfusion toutes les 4 heures.
    Le retour à la maison n’a pas été facile et je pense que cela à laissé des traces mêmes encore maintenant.
    Bisous à toi et à ta puce.

  • Reply
    Mère débordée
    20 mai 2015 at 10 h 00 min

    J’ai bien connu ce genre de truc. Je te souhaite tout plein de courage ainsi qu’à ta poupette. Bisous de réconfort !

  • Reply
    Olive Banane & Pastèque
    20 mai 2015 at 10 h 10 min

    La question c’est ça : comment tu expliques tout cela à un si petit bout de chou ?
    ca doit être dur de la rassurer quand toi meme tu n’es pas rassurée…
    you rock !

  • Reply
    Sophie - Dans ma bulle
    20 mai 2015 at 10 h 17 min

    Bon courage à ta puce, c’est jamais marrant d être à l hôpital.

  • Reply
    Madame Moustick
    20 mai 2015 at 10 h 23 min

    Comme je sais que tout finit bien, je respire mais je partage ton angoisse.

  • Reply
    Elwenn - Kid Friendly
    20 mai 2015 at 11 h 48 min

    Dur dur car Poupette était trop petite pour bien comprendre tout ce qu’il.lui arrivait mais trop grande pour que ça ne la gêne pas.
    Je me souviens aussi presque 4 ans après du bal des infirmières, des fils pour surveiller les constantes que j’avais appris à débrancher pour câliner mon tout-petit qui ne voulait que mes bras…

  • Reply
    La grenouille
    20 mai 2015 at 21 h 05 min

    Comme ça a dû être difficile pour elle comme pour toi… 🙁

  • Reply
    benetzelie
    20 mai 2015 at 21 h 24 min

    JE te souhaite beaucoup de courage dans cette épreuve et que ta puce aille vite mieux!

  • Reply
    Lapinou Family
    20 mai 2015 at 22 h 36 min

    Plein de courage à ta petite poupette! Pas facile de voir souffrir son enfant, on se sent tellement impuissant! Du courage à toi aussi!

  • Reply
    bbbsmum
    20 mai 2015 at 22 h 38 min

    <3

  • Reply
    mzelleju
    20 mai 2015 at 23 h 39 min

    Je pense bien à toi, à elle, à vous…. bon courage, c’est long l’hôpital pour un petit enfant. Pleins de gros bisous guérisseurs.

  • Reply
    Faites des gosses...ou pas !
    25 mai 2015 at 15 h 04 min

    Bon, ça y est….je pleure 🙁

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :