12 In bebe

La fièvre de Poupette

Passé les premiers mois et l’adaptation lors du premier hiver à la crèche, Poupette a rarement été malade. Bon, elle a quand même eu un petit souci en ce début d’année, mais depuis, c’était assez calme…

Malade_01

Mais ça, ça ne dure jamais !!

Bref, vendredi quand son papa est allé la chercher à la crèche, le temps de rentrer, il a vu son comportement changer…

Effectivement, elle avait 38,6°c de fièvre. Et du coup, elle ne voulait plus quitter les bras de son papa. A la crèche, elles n’ont rien détecté. Et chose qui arrive ultra rarement, il a fallu réclamer pour obtenir la transmission.

Donc ça ne m’a pas du tout plu qu’on me rende une Poupette totalement raplapla. Le problème de Poupette, c’est qu’elle ne supporte pas les médicaments. Non pas qu’on lui en ait donné beaucoup, mais ça a toujours été une galère à lui donner. Je me souviens qu’à sa naissance il fallait lui administrer des gouttes tous les jours : aussitôt avalées, elle nous les revomissait derrière !

Et ça a continué ainsi, les peu de fois où on a voulu lui donner du Doliprane ou autre médicament. Et pourtant autour de moi, les enfants tètent le Doliprane comme si c’était un bonbon !! Et bien Poupette ne veut même pas y goûter ! Sur les conseils d’un médecin, on a changé de marque en espérant qu’un nouveau goût puisse l’amadouer. Rien n’y a fait.

Alors, comme on ne peut pas laisser notre Poupette en souffrance, on a opté pour la solution ultime : le suppositoire. Le pédiatre nous serine à chaque fois que c’est moins efficace, mais au moins, celui-ci, elle le garde ! Par contre, le suppo, c’est pas le truc le plus agréable. Je mets un peu de liniment pour hydrater parce que, avouons-le, c’est quand même intrusif !

Bref, à 19h30, elle était couchée. A plat. Sans manger. Chez Poupette, ne pas manger est un signe annonciateur. Poupette mange toujours. Elle n’est pas du genre à se laisser mourir de faim. Alors si elle refuse de manger, c’est que vraiment, il y a un truc qui cloche. Et ça n’a pas loupé. A minuit, réveil en détresse et premier vomi. On apaise, on nettoie et on recouche.

Malade_02

Samedi matin, 10h30. Elle se réveille avec 40,6°c de fièvre. On appelle SOS Médecins. Un docteur absolument adorable est venu en quelques minutes et a diagnostiqué une rhinopharyngite en train de dégénérer en angine, et lui a prescrit un sirop en antibio. Une cuillère à prendre 2 fois par jour. Et bien entendu, elle a refusé d’avaler le sirop. On l’a mélangé à la compote et elle n’a pas tout mangé. Donc une dose gâchée… Je ne sais pas comment faire pour qu’elle avale son sirop…

L’après-midi, c’est allé de mal en pis. Elle a vomi pendant plus d’une heure jusqu’à ce que son estomac soit si vide que ses spasmes me faisaient souffrir pour elle. Mais Poupette ne pleure pas quand elle vomit. C’en est impressionnant. Elle répétait juste « non non non » à chaque nouvelle crise. Et moi, j’étais juste impuissante.

Alors que j’étais à un cheveu d’appeler le SAMU, finalement, elle s’est endormie dans mes bras, chose qui ne lui était pas arrivée depuis de nombreux mois…

Résultat : 3 gigoteuses, 2 pyjamas, une alèse, deux draps-housse, 3 serviettes de toilette et un doudou à la machine !

Ce matin, elle était en pleine forme. Plus de fièvre, le nez ne coule plus. Quel plaisir de la retrouver avec une si bonne mine. J’espère qu’elle va aller mieux, car lundi, je reprends l’avion pour aller travailler une fois encore aux États-Unis, et c’est son papa qui va devoir tout gérer tout seul…

Voilà ce que ça donne, une Poupette malade. J’espère que chez vous, ça se passe un peu mieux… Et sinon, avez-vous des idées pour m’aider à lui donner son sirop ?

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply
    guehl Angélique
    27 avril 2015 at 7 h 17 min

    Ah c’est fou ce qu’on se sent impuissant dans ces moments et qu’on aimerait pouvoir  » prendre son mal » . Ma puce a élu un épisode fiévreux de ce genre ou elle vomissait avec spasmes et disait  » non non » aussi. Ça a durait une semaine elle ne jouait plus , trop faible. Horrible, je préfère me plaindre qu’elle fasse trop de bazard et de bruits lol

  • Reply
    bbbsmum
    27 avril 2015 at 8 h 43 min

    pauvre poupette elle a été servie ! bisous guérisseurs

  • Reply
    Marjorie
    27 avril 2015 at 11 h 54 min

    Désolée pas d’idée nous sommes toujours aussi démunis à l’hôpital quand les enfants refusent le sirop…
    Certains parents bouchent le nez de leur enfant jusqu’à ce qu’il ait avalé le sirop mis de force, mais quelque chose me dit que ce n’est pas ton genre 😉

    Petite question pour le suppo : tu le mets dans quel sens ?
    (Soit dit en passant que le suppo est aussi efficace que le sirop, si ce n’est d’avantage… Disons que cela dépend des enfants !)

  • Reply
    Lillune
    27 avril 2015 at 11 h 57 min

    Alors ici c’est pareil, les sirops il n’en veut pas. Il se fait vomir aussitôt pour ne pas le garder :/
    Quand on peut en suppo, on prends en suppo. Sinon c’est un mélange avec 2 à 3 cuillerées de yaourt nature et généralement comme ça passe. Enfin pas tous hein, l’advil-qui-pu-la-fraise-tagada c’est même pas en rêve, il dit nooon à peine le flacon ouvert (à 2m de lui…)

    Gros bisous à la petite poupette !

  • Reply
    granouche
    28 avril 2015 at 9 h 39 min

    Oh pauvre miss, pas de conseil pour les médoc, le mien a tjs adorer ça lol

    Bizzz
    Granouche (adeline)

  • Reply
    martine B
    18 mai 2015 at 7 h 23 min

    Coucou ma dernière ne supporte pas non plus les antibios depuis sa naissance elle vomit à chaque fois sirop comprimé pilé et suppo passé 5 ans ouille pas facile de lui mettre donc du tout je traite tout en granules homéopathiques (les boites bleue rose vertes) j’ai ma réserve car c’est le seul truc qu’elle arrive à garder sans vomir et ça soigne bien 😉
    PS : Pour le suppo malgré ce qu’on croit logique c’est le gros coté en premier 😉
    Bisous

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :