15 In La Vie de Poupette

Quand Poupette est malade…

Poupette a rarement été malade. Bon, elle nous a fait quelques gastros l’hiver dernier, elle a attrapé un pied-main-bouche à la crèche cet été et c’est la reine du vomito en voiture. N’empêche. Elle a rarement été malade plus de deux jours. Même lors de ses poussées dentaires, elle a plutôt bien supporté la douleur et sa température n’a jamais dépassé les 38°c.

 

malade

Alors, lundi dernier, quand la crèche m’a téléphoné pour me dire qu’elle avait 39,3°c, j’étais un peu inquiète.

Quand je suis arrivée, j’ai trouvé une petite Poupette toute larmoyante et toute déboussolée. A la crèche, ils m’ont dit : « En fait, à un moment, elle s’est assise. On s’est inquiété ! » Ça donne une petite idée de la tornade qu’est Poupette en ce moment. Toujours en mouvement, vaquant d’une activité à une autre, passant du cheval à bascule au livre, courant de la dinette cuisine à la piscine à balles. Assise ? Non, ça, jamais !

Bref, on est rentré. Elle a quand même voulu manger un peu. Puis on l’a couché. Elle s’est réveillée deux heures plus tard, prise de violents spasmes qui lui ont fait tout régurgité son maigre repas du soir. On a repris sa température : 39,9°c. Je lui ai redonné une dose de Doliprane pour calmer la fièvre. Il faut que je vous explique que Poupette déteste les médicaments. Depuis qu’elle est toute petite, lui faire prendre un médicament est un supplice. Rien que les vitamines qu’il faut donner pendant le premier mois puis les 18 suivants à l’aide de la petite pipette, c’était le drame. Elle vomissait tout. Manger ? Oui ! Avaler des médicaments ? Non ! On est donc passé aux gouttes pour les vitamines et aux suppositoires pour toute autre forme médicamenteuse.

Revenons à lundi dernier. Après une nuit mouvementée où on a tenté tout ce qu’on a pu pour apaiser sa fièvre, en plus des médicaments (gants de toilette frais, body seulement…), mais sans succès, j’ai finalement appelé le médecin au petit matin pour avoir un rendez-vous. Il était encore de garde à la maternité, on a donc dû faire appel à SOS Médecins. Et cette fois-ci, on est tombé sur un docteur en or. Super gentil avec ma Poupette (qui a une peur bleue du corps médical), très rassurant avec moi, il soupçonnait une infection urinaire et a prescrit des analyses d’urine.

Bon, alors, déjà, quand tu es une femme, pisser dans un gobelet sans s’en mettre plein les doigts, c’est sport. Mais alors, là, demande à une Poupette de 19 mois (encore en plein dans sa phase couche) de le faire… Donc, pour les bébés, il existe des poches à coller autour des parties génitales, afin de recueillir le précieux liquide. On déshabille, on colle, on replace la couche par-dessus mais sans trop serrer. Et zoup, on attend. Mais pas plus d’une heure. Sinon faut recommencer. Autant te dire que la Poupette, elle a été gavée d’eau comme jamais !! Et elle a fini par faire son petit pipi dans sa poche ! Retour au labo. On enlève la poche et on attend les résultats. Si c’est bon, ils arrivent le lendemain, sinon le jour d’après.

Je vous passe la journée perdue à cause des pharmacies en grève. On était donc mercredi. Jeudi, pas de nouvelles. Aïe, ça ne présage rien de bon. Vendredi, j’appelle le labo, ils ont les résultats et me disent de contacter mon pédiatre. Lui est toujours coincé à la maternité, mais j’arrive à le joindre sur son portable. Surtout qu’entre-temps, Poupette a décidé de rajouter une bonne grosse conjonctivite et que la crèche où elle est enfin retournée après 3 jours d’absence veut me la rendre pour cause de contagion !!! De son côté, le pédiatre n’est pas content des résultats. Pas inquiet non plus. Seulement, il veut qu’on refasse les analyses !

Et me revoilà partie avec mon ordonnance pour une nouvelle série d’examens, ainsi qu’un collyre antibiotique pour ses yeux. Donc, voilà, ça fait une semaine que Poupette traine un truc. Ou pas. Elle n’a plus de fièvre, mais elle se fatigue très rapidement et fait des siestes de 2 ou 3 heures d’affilée jusqu’à 2 fois par jour.

Mais durant cette semaine un peu perturbée, j’ai quand même eu deux jolies remarques : celle du docteur de SOS Médecins, d’abord. Il a trouvé ma petite Poupette plutôt en avance sur son âge, par rapport à son comportement, sa façon de parler (grosse fierté de maman, ça m’a mis du baume au cœur). Et aussi, celle de mon chef quand je suis retournée travailler le vendredi, après 3 jours d’absence. Il m’a demandé des nouvelles de ma fille, puis m’a dit « Tu sais, moi, je crois que si elle est malade, c’est sa façon à elle de te dire qu’elle a besoin que tu restes près d’elle et que tu voyages moins. Ils sont comme ça, les enfants, c’est leur façon de dire stop. Tu fais ce que tu veux, mais je te conseille de ralentir un peu le rythme ! ». Ça faisait tellement écho à mon billet sur ses larmes des dernières semaines (il lui a fallu 10 jours complets après mon dernier retour pour qu’elle s’apaise), ça m’a fait tellement de bien d’entendre ça de la part de mon chef ! J’en suis ressortie toute émue.

Et donc, aujourd’hui, lundi, on va encore se faire une journée mère-fille entre ma Poupette et moi. Mais pas vraiment ce que j’avais imaginé, pas de resto ni de ciné, pas de tour de manèges ni de crêpes, ce sera juste laboratoire d’analyses et pédiatre. Et puis plein de gros câlins. On aura d’autres journées mère-fille plus agréables dans l’avenir… Mais là, pour le moment, je veux juste savoir ce qu’à ma Poupette…

You Might Also Like

15 Comments

  • Reply
    crinoa
    6 octobre 2014 at 7 h 12 min

    Bon courage pour la miss !

  • Reply
    Zoup
    6 octobre 2014 at 9 h 29 min

    Courage ! J’espère que les analyses seront bonnes. Impressionnant la réaction de ton chef et il a sans doute raison mais c’est tellement raté d’entendre ça de la part de nos patrons…

  • Reply
    marion
    7 octobre 2014 at 4 h 00 min

    La remarque de ton boss ! Au top ! Parfait pour une maman qui a sa Poupette malade ! Et la puce alors ?

  • Reply
    Nanou, 100% soi
    7 octobre 2014 at 6 h 35 min

    Bon courage à ta Poupette. J’espère que tout ira mieux très vite !

  • Reply
    janeiro23
    7 octobre 2014 at 13 h 28 min

    une belle réaction de la part de ton chef…j’espère que ta poupette va mieux, moi aussi j’ai mon filou qui fait des fièvres inexpliquées donc labo demain…c’est galère et j’ai tellement de peine de le voir dans cet état alors je comprends ton angoisse, bises

  • Reply
    Carine P
    7 octobre 2014 at 21 h 36 min

    Bon rétablissement à ta puce. Et puis là avec le feu vert de ton patron, j’espère que tu vas pouvoir réussir à ralentir ton rythme et trouver le juste milieu entre ta puce et ton boulot. Bon courage!

  • Reply
    granouche
    9 octobre 2014 at 21 h 03 min

    Kikooo

    j’ai zappé les blogs ces derniers temps mais suis contente de savoir que poupette va bien mieux!!!
    Chez nous il est rarement malade mais quand il nous fait de la fièvre c’est toujours +de 40° mais elle retombe vite et surtout il adore les medocs lol dés qu’il est malade il vient me voir en demandant les « caments » c’est un vrai bonheur de le soigner 🙂

    bizzz
    granouche (Adeline)

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :