13 In ma vie de maman

L’annonce aux parents {Ca Jacasse!}

Ca faisait quelques jours qu’on le savait, Pipou et moi, et nous voulions l’annoncer à nos parents. Mais comment faire ? Quelle stratégie adopter : une annonce officielle ? Une présentation Powerpoint ? Une petite carte postale ? Une photo du test de grossesse ?

Oyez oyez, membres de la famille, vous allez être bientôt (au choix, rayez la mention inutile) papy, mamie, tonton, tata, cousin, cousine… bref, vous allez devenir complètement gaga…

TestGrossesse

Alors voici comment on l’a annoncé à nos parents…

Pour remettre les choses dans leur contexte, Pipou a un frère de deux ans plus âgé. Et tous les deux ont toujours été fermes : jamais ils n’auraient d’enfants. Et puis, Pipou m’a rencontrée. Un jour, nous avons décidé de vivre ensemble, puis de nous marier, puis un chat est arrivé, puis un autre… Bref, nous avions notre petite routine bien installée : métro boulot dodo, agrémenté de restos et de voyages à gogo (Mexique, Bali, Chicago, New-York, Stockholm, Copenhague, Égypte, Indonésie… j’en oublie sûrement). Ça faisait bien six ans que ça durait, tout ça…

Alors le jour arriva où je me retrouvais enceinte. Et il nous fallu l’annoncer. A mes parents, ce fut simple, je suis proche d’eux. Je profitais d’un repas de famille. Alors que mon père servait le champagne, je remplis ma coupe de Schweppes. Ma mère me regarda d’un air interloqué. Et au moment de trinquer, je levais mon verre et déclarais tout simplement : « j’ai décidé d’arrêter de boire pour les 9 prochains mois… » A nouveau des regards d’incompréhension. Puis des yeux qui s’illuminent, un murmure : « 9 mois ?! », des sourires, des embrassades, des larmes… Une explosion de bonheur familiale.

Mais pour mes beaux-parents, c’était une autre affaire. Ils habitent loin de chez nous. Et je tenais absolument à ce qu’on leur annonce en direct. On  décida donc de squatter une nuit chez la cousine de Pipou, qui a peine le téléphone décroché compris tout de suite : Pipou qui veut faire une surprise et venir un week-end chez ses parents, y’a forcément aiguille sous roche ou plus exactement bébé sous bidon !! Nous voilà donc partis un vendredi soir après le boulot, 6h de train pour traverser la France, la cousine qui vient nous chercher à la gare. Félicitations, embrassades, sourires.

Le samedi matin, à 8h, nous étions devant chez mes beaux-parents. Sans la clé. Heureusement à ce moment, mon beau-père ouvre la fenêtre et oh stupeur nous découvre devant la porte !!! Totalement enthousiasmé par notre visite surprise, il part réveiller le reste de la maison : belle-maman, ainsi que le frère de Pipou et son amie. La matinée se passe tranquille. Tout le monde est ravi de nous voir débarquer. Et, truc totalement inconcevable pour moi, pas une seconde l’un d’eux ne se doute de quelque chose. Puis nous profitons du beau-temps pour aller faire un pique-nique au bord d’un de ces magnifiques lacs de montagne. C’est le moment que nous avons choisi pour faire notre déclaration.

Ou plus exactement notre surprise. Une fois chacun installé, mon Pipou tend à ses parents un cadeau. Le déballage commence et sorti du papier cadeau, un livre : L’Art d’être Grands-Parents… Regards interloqués (décidément, ça interloque fort autour de nous !!). Non, c’est pire en fait : incompréhension totale. Stupeur et tremblements comme aurait écrit Amélie… Alors mon Pipou prend la parole et dit ces mots qui resteront gravés dans ma tête toute ma vie : « Véronique est enceinte. Et ce n’est pas un accident !! ». Et soudain, ils comprennent : ils vont être grands-parents. Grands-Parents. Pour de vrai. Alors qu’ils avaient fait une croix dessus depuis longtemps, alors qu’ils pensaient que jamais ils n’auraient de petits enfants, alors qu’ils avaient été si bien conditionnés par leurs fils, toutes leurs convictions se sont envolées à ce moment et ils ont enfin pu savourer ce moment. Là, au fond de moi, un tout petit être était en préparation, bien au chaud…

Ça a pris encore un peu de temps à ma belle-mère pour qu’elle s’y fasse… Et il faut la voir aujourd’hui : tout l’amour qu’elle a pour notre petite Poupette, la tendresse dans ses yeux quand elle la regarde, le bonheur que ça a fait entrer dans sa vie ; elle qui rêvait d’une petite fille, elle est totalement comblée…

———–

C’était ma participation à {Ca Jacasse!}, organisé par Maman fait la Dinde et Les Tribulations d’une Poulette.

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply
    Mzell Chichi
    11 septembre 2013 at 11 h 28 min

    Très joli billet! Très joli moment… 🙂

  • Reply
    Anya / EclectiK Girl
    11 septembre 2013 at 12 h 18 min

    de biens belles façons d’annoncer cette bonne nouvelle !
    merci de nous raconter ces anecdotes qui font de joli moments de vie ^^

  • Reply
    Michel
    12 septembre 2013 at 21 h 26 min

    🙂 magnifique

  • Reply
    Maman Dinde
    21 septembre 2013 at 21 h 21 min

    Très chouette moment, n’empêche ça doit faire quelque chose d’apprendre qu’on va être grand parent aussi!
    Ah : et sinon viens poster le lien sur mon blog, dans la p’tite récap des commentaires!

  • Reply
    Maman Dinde
    21 septembre 2013 at 21 h 22 min

    Bon en même temps c’est toi la reine LOL, mais comme ça tout le monde pourra venir voir ton article aussi 😉

  • Reply
    nathalie rouxel
    25 septembre 2013 at 8 h 39 min

    Pour le plaisir, je te raconte notre annonce à mes parents, ma sœur et neveux!
    Avec mon chéri, nous avons attendus le cap des 3mois pour leur annoncer de vive voix et ça correspondait à nos vacances d’été. Direction le sud ouest dans un petit village où mes parents et ma sœur ont leur maison respective éloignée de quelques rues.
    Mon père et mon neveu sont venus nous chercher le soir en semaine à l’aéroport. L’avion avait du retard donc nous sommes arrivés de nuit. Ma mère, ma sœur et ma nièce dormaient.
    Ne pouvant pas attendre le lendemain pour l’annonce, j’ai prétexté un cadeau à offrir à tout le monde et qui s’utilisait au petit déjeuner (c’était vrai, j’avais des tasses starbuck à offrir à ma sœur, du coup j’y avais mis dans l’une d’elle une sucette de bébé).
    J’ai donc réveillé tous le monde (me faisant engueulé au passage par mon père) et les avons réunie chez mes parents.
    Ah oui, ma sœur et ma nièce s’étaient aussi disputée dans la soirée et ne voulaient pas au début se lever et se voir à nouveau…
    Donc arrive le moment de l’ouverture des paquets, chacun avait sa tasse. La plupart vide d’où la grande perplexité de ma mère, l’incompréhension de mon père, l’ensommeillement de mes neveux et l’excitation avec sauts et cris de joie de ma sœur qui a eu la bonne tasse! Le plus drôle c’est qu’elle avait laissé la tétine dans la tasse du coup ma famille se demandait ce qui se passait.
    Je revois la tête de mon père prendre des mains la tasse de ma mère pour vérifier si il y avait quelque chose à voir et comprendre.
    Ma sœur a finie par montrer la tétine et là ça été joie, rire, embrassade générale, émotion!!!
    Un magnifique moment!

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :