2 In bebe/ ma vie de maman

Le jour où… j’ai voulu des photos de grossesse et de naissance

Grossesse

Ma grossesse n’a pas été le moment le plus réjouissant de ma vie. D’un côté, je ne peux pas me plaindre : j’ai continué à travailler et à voyager pour mon boulot jusqu’au 7e mois, pour des destinations plus ou moins exotiques qui me tenaient à cœur professionnellement. Je n’ai pas eu de diabète gestationnel, pas été obligée de rester allongée, pas été hospitalisée… Mais j’ai été malade. Du 1er jour du 2e mois au dernier jour… Nausées et vomissements ont été quasi mon lot quotidien pendant 7 mois (glamour, quand tu nous tiens…). Un jour peut-être écrirai-je un billet sur le sujet, mais pour le moment, je voulais juste planter le décor.

Donc je n’étais pas en paix avec mon corps. J’étais mal. Je me sentais mal. Je ne grossissais pas trop mais j’étais si malade que j’en venais à détester cet état, à attendre la délivrance avec de plus en plus d’impatience. En même temps, pendant longtemps, ma grossesse ne s’est pas vue. C’est seulement à partir du 7e mois que mon ventre a commencé à bien s’arrondir.

Mais voilà. Ce sera peut-être la seule fois de ma vie que ça m’arrivera. Alors je voulais garder un beau souvenir de ces moments, aussi difficiles furent-ils parfois… Voir mon ventre s’arrondir et savoir que la vie grandit en moi. Un jour, mon enfant voudra savoir comment ça s’est passé. Et je pourrai lui montrer des photos et lui raconter…

Autour de nous, les couples de copains accueillaient aussi leur premier enfant. On leur rendait visite. Nous aussi, c’était pour bientôt. Et on discutait bébé et vie de nouveaux parents. Et immanquablement, le papa ou la maman sortait son téléphone, sa tablette, son ordinateur, son album photo. Parce que oui, quand on a un bébé, on le montre. A tous. Tout le temps. Nos téléphones sont plein de photos de bébé. C’est normal, notre bébé, c’est le plus beau du monde. Et tout le monde doit le voir en photo. Oui. Même s’il est juste à côté.

Et là, nous avons eu le droit aux plus extravagantes histoires de photos de maternité. Il faut savoir que, dans les maternité, il y a généralement un photographe attitré qui passent dans les chambres quelques jours après la naissance et prend une série de clichés de la toute nouvelle famille. C’est très pro. En général, il prend 10 photos (oui, dix, pas plus) ; ça ne dure pas longtemps, les poses sont standards : bébé à plat ventre sur le bras de papa, bébé en boule avec son petit pyjama ou nu façon Anne Geddes, la photo de famille avec papa et maman…

Quelques jours plus tard, le photographe s’invite chez les jeunes parents, tout fraîchement rentrés de la maternité. Et c’est là où c’est sournois (ou hyper bien pensé marketinguement parlant). Je pose le décor. La maman est toute seule à la maison avec son bébé tout neuf (et son carnet de chèques à portée de mains…). Elle est est soit en plein baby blues, soit bourrée aux hormones de naissance. Et le photographe débarque avec toute la panoplie : les photos déjà encadrées, le livre photo tout imprimé, les faire-parts prêts à être envoyés. Tout est prêt, il n’y a plus qu’à choisir. Enfin choisir… A payer surtout. Oui parce que les jolis lots coûtent une petite fortune. Au bas mot 250€. On nous aurait laissé entendre que certains forfaits iraient jusqu’à 400€ ! Et encore, il faut négocier ferme pour obtenir les numériques. Tout ça pour 10 malheureuses photos dupliquées, multipliées, en noir et blanc, en couleur, monochromes, dans un sens, dans l’autre. Et bien sûr, la maman toute seule à la maison avec toutes ses hormones et son bébé le plus beau du monde, elle craque.

Oui, MAIS.

Souvent, ce sont les seules photos des parents ensemble avec leur bébé. Les seules photos de qualité. Celles qu’on mettra sur son faire-part. Car il faut savoir deux choses : premièrement, à la maternité, vous interdirez à quiconque de prendre une photo avec le flash de votre petit angelot endormi (non mais et oh faudrait voir à pas lui abîmer la rétine avant qu’elle ait pu servir !!!). Et donc, à part ceux qui savent vraiment prendre des photos, toutes les photos qu’on vous enverra seront trop sombres ou trop floues pour être exploitables. Ou pire trop jaunes ou surexposées (merci les néons blafards des maternités…). Deuxièmement, la maman étant souvent dans son lit, c’est elle qui prend les photos de son bébé (donc des photos où il n’ y a QUE le bébé), sinon c’est le papa qui prend les photos de la maman avec le bébé, mais au final on se rend compte que bah non, il n’y a pas de photos des deux parents avec leur bébé… Donc pas le choix, retour au photographe de la maternité.

Alors j’ai cherché. Cherché un photographe qui prendrait des photos de ma grossesse et aussi des photos de mon bébé tout neuf. Et j’ai trouvé. Une jeune maman photographe, tout en douceur et à des tarifs plus qu’attractif (rien à voir avec ceux des photographes de maternité !!), qui en plus se déplace jusqu’à chez nous. Elle est venue un après-midi froid mais ensoleillé de janvier et elle a transformé notre salon en studio photo ! On s’est vraiment amusé : photos du couple de futurs parents tout love, photos du gros ventre, photo avec le futur doudou, photos avec les petits souliers… Et c’est comme ça que j’ai pu ré-apprivoiser mon corps, apprendre à l’aimer à nouveau. Grâce à de jolies photos qui me mettaient vraiment en valeur.

Et puis elle est revenue un lundi, une semaine après la naissance de la Poupette. On était à la maison, c’était tranquille, pas de néons blafards ou de personnel hospitalier qui passe toutes les 5 minutes, pas de bébé tout fripé par la naissance, pas de maman exténuée par l’accouchement… Et surtout, on avait le temps. Elle devait rester 1h30, elle a passé 3 heures pour prendre le bon cliché, être sûre que la Poupette était bien. Les photos sont magnifiques, pleines de tendresse. Elles sont sur le faire-part de naissance.

Enfin, elle est revenue pour les 3 mois de la Poupette, faire de jolis clichés du bébé, des parents. De vraies photos de famille. Qui nous ressemblent.

Alors, à toutes les futures mamans, je dis : n’hésitez pas, vous ne le regretterez pas et ce seront des souvenirs incroyables.

You Might Also Like

2 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :