4 In ma vie de maman

La rentrée au CP

Avant de te parler de la rentrée de Poupette, j’avais envie de laisser passer un peu de temps, histoire de voir comment ça allait se passer. Autant dire que je ne me faisais pas vraiment de soucis.

Mais le CP est une étape importante et il y avait beaucoup de changements en jeu pour cette nouvelle année. Et Poupette en était fortement impactée.

L’année suivant notre emménagement dans notre ville, la carte scolaire a été modifiée. Et d’une école située à moins de 10 minutes à pieds, Poupette se retrouvait dans une école à plus de 15 minutes à pieds avec un dénivelé de près de 300m et plus de 4km en voiture pour y accéder… Bref, comme de nombreux parents, nous avons demandé une dérogation, qui, pour mon plus grand soulagement, a été acceptée ! Bonne nouvelle, il nous faut maintenant 8 minutes à pieds pour y aller, c’est donc un grand bonheur !

Mais malgré tout, le changement d’école était obligatoire et Poupette a été séparée de la plupart de ses copines. Je ne sais pas pourquoi, mais depuis le début de sa scolarité, d’année en année, elle est séparée de ses copines les plus proches. Cette année encore, ça n’a pas changé. La plupart de ses copines qui ont changé d’école pour le passage de la maternelle à la primaire se sont retrouvées dans l’autre classe de CP. Et elle se retrouve à nouveau seule (avec une seule copine dont elle n’avait encore jamais partagé la classe mais elles se croisaient au centre).

Ceci dit, elle est très sociable, donc je sais qu’elle se fera très vite de nouvelles copines. Et puis, elle est soulagée au moins pour le début de l’année de pouvoir côtoyer ses anciennes copines à la cantine, en récré et au centre. Elle m’a d’ailleurs partagé plusieurs fois sa « peur » et sa tristesse de ne plus être avec ses anciennes copines. Alors, on essaye de maintenir le lien en maintenant les liens le week-ends…

Parmi les grandes nouveautés, le CP est quand même un changement majeur. Poupette n’appréhendait pas trop, en fait. Elle était même plutôt ravie de retourner à l’école, les 2 mois de grandes vacances étant vraiment interminables pour elle… Nous avons eu la chance de pouvoir l’accompagner en classe pendant la première semaine. Et le premier jour, après avoir découvert sa classe et choisi sa place, alors que pourtant elle avait visité l’école fin juin, soudain, elle a pris conscience que c’était très différent de la maternelle. Bien sûr, la disposition est très différente (des petites tables alignées face au tableau). Mais surtout, après s’être assise, elle m’a tout de suite dit : « Mais maman, il n’y a pas de jouets ici !!« 

Et c’est vrai ! Fini les poupées, le coin bibliothèque, les figurines et les voitures dans la classe. Je lui ai confirmé que maintenant, elle était dans la grande école et qu’elle était là pour apprendre. En partant, je lui ai dit ma phrase rituelle : « Amuse toi bien ! » alors elle m’a repris : « Non, je vais travailler !« . Du coup, je lui ai souri et lui ai répondu : « Alors, travaille bien, à ce soir !« .

Tu as vu comme il déchire, le tableau connecté dans la classe de Poupette !

Le deuxième point qui l’a marquée, ce sont les devoirs. Dès le premier jour, elle en avait déjà. Oh bien sûr, rien d’insurmontable : juste une page de son livre de lecture ! Et elle a pris ça très à cœur. Tellement, que vendredi soir, vers 21h, alors qu’elle était couchée depuis une trentaine de minutes, elle s’est relevée, les larmes aux yeux et a passé la porte en s’exclamant : « Mamannnn, on n’a pas fait les devoirs… » Il a fallu toute ma diplomatie pour lui expliquer qu’on avait le temps de les faire tout le week-end.

Voilà ! La rentrée s’est donc bien passée. Poupette est ravie, elle a retrouvé ses copines, la maîtresse a l’air top, l’école est juste à côté de chez nous. Je sens que cette nouvelle année va nous plaire…

Mon bébé qui apprend à lire… 😉




You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    MamanDeOuistiti
    9 septembre 2019 at 9 h 13 min

    Ici, aussi, entrée au CP (et en PS pour son frère… la semaine hyper calme ).
    Depuis le dernier jour d’école en juillet, c’est fébrile. Il a même pleuré quand je suis allée le chercher ce jour là car il ne voulait quitter ni son école, ni sa maîtresse.
    Les vacances ont atténue tout ça. L’envie d’apprendre lui donner envie, mais tout le reste pas du tout.
    Le matin du jour J a été catastrophique. J’ai dû faire tout ce que je déteste. Le contraindre à s’habiller, à sortir de chez nous, le faire entrer dans l’ecole… Il hurlait et moi je ne savais plus comment le rassurer tellement la panique avait pris le dessus.
    Ici aussi la carte scolaire est psychotique. On est bien, et heureusement, dans l’école la plus proche de chez nous. Mais notre rue est la séparation. Sur tous les GS de son école, ils ne sont que 20 à aller dans celle-ci et 40 dans l’autre. Autant dire qu’il a perdu beaucoup de copains dont celui de sa classe avec lequel il était très proche.
    Heureusement, dans sa classe, il en a retrouvé d’autres dont celui avec lequel il avait été séparé l’année dernière.
    Et sa maîtresse est top !
    Il avait « juste » peur de l’inconnu…
    Quand je suis allée le chercher l’apres Midi, il m’a tout de suite dit que le cp c’etait cool.
    Et depuis, il y va avec le sourire.
    Pourvu que ça dure !

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      21 octobre 2019 at 22 h 18 min

      J’espère que ces premières semaines se sont bien passées et que le sourire des premiers jours est toujours d’actualité.
      Ici Poupette adore le CP, mais elle est très fatiguée de ce nouveau rythme !

  • Reply
    Mathy
    10 septembre 2019 at 14 h 45 min

    Que de points positifs c’est génial !
    Ici aussi petite dernière est rentrée en CP malgré les mêmes copains et avoir fait des journées d’immersions l’année dernière (ils organisaient des échanges pour que les maternelles se préparent au changement) , les premiers jours sont difficiles : la maîtresse est trop sérieuse, on doit rester assis trop longtemps et on ne fait pas d’activité.
    Elle qui a rempli des cahiers d’exercices de ses 2 à 5 ans pour faire comme les grandes soeurs ne veut plus faire ses devoirs !

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      21 octobre 2019 at 22 h 17 min

      J’espère que les premières semaines se sont bien passées. Au final, ce qui manque le plus à Poupette, c’est de pouvoir jouer !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :