8 In ma vie de maman

Et si je n’étais plus là…

Assez récemment, j’ai vécu une expérience traumatisante. Je t’épargnerai mes larmes, ma douleur, les nuits blanches à chercher le sommeil et à se demander encore et encore ce que j’aurais pu faire, ce que j’aurais dû faire, ce que je devrais faire… J’ai trouvé du réconfort auprès de mon chéri, de ma famille et auprès de mes amies chères.

Mais ce que j’ai vécu continue de me hanter et me poursuivra pendant toute ma vie. Et surtout, ça a soulevé une question essentielle : et si je n’étais plus là, qui s’occuperait de Poupette ?

Comprenons-nous bien. Si je venais à disparaître subitement, d’un accident ou d’une maladie (ce que je ne souhaite absolument pas… le plus tard sera le mieux), la question ne se pose même pas : c’est son Papa qui continuera d’élever Poupette.

Mais s’il nous arrivait quelque chose à tous les deux et que Poupette se retrouve seule, alors qui s’occuperait d’elle ? Qui serait chargé de l’élever à notre place ? Qui seraient ses nouveaux parents ?

Bien sûr, c’est terrible de se poser cette question. Mais le mieux est de le faire quand tout va bien. Et surtout d’espérer que cette situation ne se produise jamais. Avec mon chéri, nous avons déjà laissé Poupette pour quelques jours, chez mes parents lorsqu’elle avait 18 mois pour aller passer un week-end à New-York. Et régulièrement, nous sortons tous les deux, sans elle, en voiture ou en RER, dans Paris ou en banlieue, chez des amis ou au resto… Alors fatalement, on n’est jamais à l’abri…

Et jusqu’ici je ne m’étais jamais posé la question. Mais après cet événement, elle s’est imposée. A qui confier ce que tu as de plus cher ? Vers qui se tourner après un tel drame ? Autour de moi, j’ai posé la question à des amis qui m’ont dit, parfois, avoir déjà fait un choix et s’être assurés auprès de la personne choisie qu’elle accepterait cette mission ô combien difficile.

En tout premier j’ai pensé à ma famille. A mes parents. Mais peut-on décemment confier un enfant de 5 ans à des personnes de plus de 70 ans ? Même si c’est en eux que j’ai le plus confiance au monde, je ne peux me résoudre à leur imposer cette charge et à voir ma Poupette souffrir deux fois, car ils ne seront malheureusement pas éternels.

Avec mon chéri, on a réfléchi aussi à nos amis, à notre famille. Une telle responsabilité, ça demande une énorme réflexion, une confiance incroyable. Et une fois que le choix est arrêté, il faut que la personne accepte.

Enfin, je ne suis pas encore allée au bout de la démarche, mais peut-être faut-il le mettre par écrit ou en parler avec son notaire. Je ne sais pas exactement. Mais je sais que cette question résonne en moi. Quoi qu’il m’arrive, je ne veux pas que ma fille échoue n’importe où s’il nous arrivait malheur. Et qu’elle puisse être heureuse, malgré tout…

Mais surtout, plus que tout, je souhaite que jamais Poupette n’ait à vivre la réponse à cette question…

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    Happydey
    18 juin 2018 at 8 h 47 min

    C’est en effet une question à se poser ! Ma soeur m’a demandé de le faire pour elle un jour et elle l’a mît noir sur Blanc… peut être devrais je y songer à mon tour !! J’espère que ça va toi !

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      18 juin 2018 at 21 h 58 min

      Oh merci ! Le thème de mon billet est un peu dur, mais je te promets, je vais plutôt bien !! 🙂 <3

  • Reply
    Kid Friendly
    18 juin 2018 at 11 h 56 min

    Je comprends parfaitement l’interrogation. Il faut entériner auprès d’un notaire. Sinon c’est un conseil de famille qui décide je crois. On avait laissé un courrier quand on est parti en voyage mais ça n’a pas vraiment de valeur juridique. Je n’ai toujours pas fait non plus. Je pense que je ferai le jour où on achètera un nouveau bien.

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      18 juin 2018 at 21 h 57 min

      Effectivement, je pense qu’on officialisera ça lors de notre prochain passage chez le notaire.

  • Reply
    Vanessa Débordée
    1 août 2018 at 10 h 47 min

    Même par écrit chez un notaire, ça n’aura aucune valeur… Malheureusement.
    Je me suis longuement penché sur la question, et j’ai vu des notaires et avocats pour en savoir plus.

    Il faut savoir qu’en cas de décès des deux parents, le JAF va convoquer un conseil de famille, avec, comme cela suppose, toute la famille de l’enfant, maternelle et paternelle. Et ils décideront qui aura la garde de l’enfant, ce que le juge validera ensuite.

    Si tu vas chez le notaire faire un testament pour désigner un tuteur, ce sera pris en compte par le JAF. Mais n’importe quel membre de la famille pourra s’y opposer et le JAF ne pourra pas imposer le tuteur désigné par vous.

    La seule solution que j’ai finalement trouvé, c’est de faire un mandat à effet posthume. Auprès d’un notaire.
    C’est un document où tu désigne le tuteur, et qu’il faut qu’il signe ainsi que toi et ton conjoint.
    Et ce, avec la présence de témoin.

    Avec ce papier, le JAF pourra imposer le tuteur que tu auras choisi sauf si ceux qui s’y opposent peuvent prouver qu’il n’est pas fiable (alcoolisme, violence…)

    Ca reste un peu bancale, c’est payant (faut compter entre 100 et 200€ selon les notaires)
    Tu peux y mettre des clauses qui te tiennent à coeur : qui gérera l’héritage, si tu veux une personne qui supervise, si tu veux un maintien de liens familiaux…

    Bon courage. Ici, c’est prévu fin août. J’ai prévu deux tutrices pour mon fils (et ses ainés, mais eux ont un papa, donc là, l’urgence, c’est le dernier)

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      11 novembre 2018 at 23 h 49 min

      Merci beaucoup pour toutes ces infos. Je le note et je vais voir si on franchit le pas.

  • Reply
    cindie
    29 octobre 2018 at 7 h 44 min

    Terrible question en effet mais tellement importante ! D’ailleurs je me la pose assez souvent aussi sans avoir encore réussi à en parler à chéri… on à la chance que nos parents soient jeunes mais ça me gène un peu de leur mettre une telle responsabilité sur le dos en plus de leur chagrin si chéri et moi venions à disparaître…
    Fb : Cindie Vandekerkhove

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      11 novembre 2018 at 23 h 46 min

      Mais c’est tellement ça…

    Répondre à Kid Friendly Cancel Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :