8 In ma vie de maman

Priorité famille

Quand on devient parent, quoi qu’il arrive, notre vie change. Que ce soit une tornade ou juste une petite adaptation, l’arrivée d’un enfant est forcément un bouleversement.

Plus l’enfant grandit, plus la relation se construit. Plus on apprend à se connaître, à s’aimer. Je ne dis pas que c’est facile. C’est même parfois très difficile. On essaye, on tâtonne, on rate, on recommence. Encore et encore…

Avec ma fille, ça a été une évidence dès qu’on me l’a mise dans mes bras. Cet amour, je l’avais en moi sans le soupçonner. Les premiers mois de sa vie ont été une véritable tempête. Pour elle, je me suis perdue. Pour survivre, j’ai dû me retrouver. Savoir qui j’étais pour mieux interagir avec elle. Comprendre ses besoins pour y répondre. Lui faire une place et trouver la mienne.

Chaque jour, c’est une nouvelle découverte, une transmission, parfois un combat à mener, souvent des rires, régulièrement des larmes. Elle me fait rire, me fait rêver, m’emmène dans son univers et refuse de me quitter. Je lui donne de l’amour, des règles à suivre et de la sécurité au quotidien. Ensemble, on rit, on vit, on grandit.

Et puis, au-delà de ce portrait idyllique, celui souvent véhiculé par les réseaux sociaux et ce qu’on veut bien y montrer, il y a la vie, la vraie. Un quotidien parfois lourd à porter, une petite fille fatiguée qui pleure, qui crie et qui tape, une maman épuisée qui a peur de rentrer à la maison et de faire face à des conflits. Peut-on avoir peur de ne pas être à la hauteur ? Peut-on avoir peur de ses relations avec son enfant ? Ces derniers temps, je me suis beaucoup interrogé. L’allongement de mon temps de trajet quotidien, la fatigue qui en découle pour tous, tous ces facteurs m’ont donné à réfléchir sur notre quotidien. Et avec une seule constante à la clé : ma famille passe avant mon travail.

Et pourtant, ce travail me prend toute mon énergie, en plus de mon temps. Même si, pas un instant je souhaite arrêter de travailler. D’abord parce que j’adore ce que je fais. Et ensuite, parce que j’ai besoin d’avoir un rôle social en dehors de mon rôle de mère ; je serais totalement incapable d’être la mère et la professeure de ma fille et d’ailleurs, j’admire les parents qui le font.

Alors, comment concilier un quotidien professionnel compliqué et une vie de famille apaisée ? Passer à 80% pour être plus disponible pour ma fille (sachant qu’elle va repasser à la semaine de 4 jours l’an prochain) ? Changer de travail ? Trouver un équilibre grâce au télétravail ? Je n’ai pas la réponse malheureusement, mais je m’y attelle, jour après jour…

Parce que ma famille est ma priorité.

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    Maman Sur Le Fil
    24 avril 2018 at 7 h 35 min

    Ces questions, on se les pose tous et toutes à un moment donné. L’équilibre qui conviendra à ta famille ne sera pas celui du voisin !
    J’espère que tout cas que tu trouveras un rythme plus apaisé pour tout le monde !

    Virginie

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      26 avril 2018 at 22 h 39 min

      Merci ! J’aimerais tellement y arriver !
      Bises

  • Reply
    Rivieramum
    24 avril 2018 at 10 h 39 min

    Dur d’avoir la réponse, je cherche encore 🙂

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      26 avril 2018 at 22 h 39 min

      Moi aussi 😉

  • Reply
    Granouche
    24 avril 2018 at 13 h 39 min

    Des questions qu’on se pose tous… C’est vrai que sur les réseaux sociaux on ne montre que le beau mais le quotidien est parfois bien difficile… Être parents ce n’est pas toujours très simple…

    Bizzz
    Adeline

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      26 avril 2018 at 22 h 38 min

      Clairement, on se pose tellement de questions…
      Bises à toi aussi

  • Reply
    Lucky Sophie
    26 avril 2018 at 22 h 57 min

    C’est compliquééé !! Courage, j’espère que tu vas trouver la solution qui vous convient !!

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      30 avril 2018 at 10 h 11 min

      Oui merci !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :