0 In cuisine

[Vendredi Gourmand] Yabon, plaisir d’enfance

Il a suffi d’un seul mot pour que, du fond de mon enfance, resurgisse ce souvenir du goûter, mon frère, ma sœur et moi autour de la table et devant nous, des riz au lait, recouverts d’un nappage caramel qui coulait doucement le long du dessert.

Je me souviens de nos cuillères, prêtes à prendre d’assaut ce petit monticule sucré et parfumé, sur lequel le nappage s’écoule lentement… Je me souviens de nos joues rouges d’avoir couru dehors. Je me souviens de la douceur de ce dessert et de la joie de le partager.

Si toi aussi tu as grandi dans les années 80, alors la marque Yabon ne te sera pas inconnue et t‘évoquera des souvenirs aussi gourmands que les miens. Bon, en vrai, même avant, puisque Yabon a été créée dans les années 50 et qu’elle est de retour ! Packaging rénovés mais délicieusement vintages, recettes revisitées mais toujours aussi fondantes, la marque joue à fond sur le plaisir et surtout apporte une réponse au besoin des consommateurs du 21e siècle : des produits ambiants à longue conservation (jusqu’à 24 mois), une consommation nomade et facile, des produits authentiques fabriqués en France (en Normandie), sans conservateurs ni colorants ni arômes artificiels.

En tant que maman, je me suis fait une grande joie de redécouvrir ces desserts et surtout de les partager avec ma fille. Lui raconter que je mangeais la même chose quand j’étais petite. Voir son regard curieux (difficile d’imaginer que ses parents ont été petits un jour !!) et la regarder goûter ce riz au lait de mon enfance.

J’ai apprécié le format familial à partager, autant que les versions individuelles à emporter facilement. Chaque recette (gâteau de riz ou de semoule) est déclinée avec un nappage chocolat ou caramel, selon les goûts de chacun. C’est la version Gâteau de semoule nappé au chocolat qui a eu ma préférence, contre la version Gâteau de riz au lait nappé de caramel pour mon chéri et ma Poupette.

Une fois démoulés, les gâteaux gardent l’aspect cannelé cher à mon souvenir d’enfance. Le goût est bien prononcé, on retrouve le lait et la saveur incomparable du gâteau de riz et de semoule. Le nappage chocolat ou caramel est coulant juste ce qu’il faut : on regarde lentement le nappage couler en attendant le moment fatidique pour y enfoncer délicatement sa cuillère…

Plus qu’un dessert, Yabon est un souvenir gourmand à partager, pour notre plus grand plaisir en famille. Et chez toi, on le préfère comment ?

Produits offerts

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :