2 In La Vie de Poupette

Lettre à ma fille pour ses 5 ans

Ma jolie Poupette,

Déjà 60 mois que tu nous as fait la surprise d’arriver par un froid lundi de février. Je m’en souviens encore comme si c’était hier. Je profitais tranquillement de mon congé maternité qui venait à peine de commencer. J’étais encore au lit, surfant sur les blogs et les webzines, à la recherche des dernières tendances de cette année 2013.

Et puis soudain, cette impression d’urgence. Ce signal que tu allais bientôt arriver… Et moi qui n’avais pas subi un seul bouleversement hormonal pendant mes 8 mois de grossesse, j’ai passé les dernières heures à pleurer toutes les larmes de mon corps. Je n’étais pas prête. C’était beaucoup trop tôt !!

Aujourd’hui encore, je me dis encore que je ne suis pas prête. Chaque jour, ensemble, nous apprenons à nous découvrir, toi à grandir et moi à être la meilleure mère possible, selon mes convictions. Ce n’est pas toujours facile ni évident. Parfois, j’ai envie de baisser les bras devant l’ampleur de la tâche à accomplir. Parfois, je me dis que je n’y arriverai pas. Souvent, je me demande comment font les mamans solos et je leur envoie toutes mes pensées les plus réconfortantes, car je sais que quand je suis à bout, je peux passer le relais à mon chéri et qu’ensemble, on est plus fort.

Malgré tout, ces moments difficiles sont plus souvent liés à notre fatigue, la tienne ou la mienne, qu’à une mauvaise volonté ou à un mauvais caractère. Quand on a notre quota de sommeil, ça va toujours mieux.

Et je te découvre chaque jour plus autonome, plus complice, plus affirmée dans tes choix de petite fille. Il y a cette petite fille heureuse de vivre qui raconte des blagues, chantonne tout le temps, transforme l’intégralité de la maison en aire de jeux. Et puis, il y a aussi cette petite fille qui sait ce qu’elle veut, qui tape du pied en disant « Hors de question !« , qui s’énerve de frustration quand elle n’arrive pas à faire quelque chose de très délicat et qui envoie tout en l’air ! Heureusement, ça arrive beaucoup moins souvent.

Depuis quelques temps, tu as bien grandi. En taille bien sûr, d’abord. C’est clair que du haut de son 1m15, elle dépasse largement les enfants de son âge et qu’on croit souvent que tu es déjà en primaire…

Mais tu as aussi beaucoup grandit en apprentissage de la vie. Ça se voit notamment dans ta façon de jouer avec tes poupées ou tes nounours, devenir leur petite maîtresse et redonner vie à ton quotidien scolaire grâce à eux. Je les vois se faire punir à tour de rôle, assis sur une chaise dos à la classe, aller réfléchir dans une autre classe, s’excuser ou recommencer.

Et puis, il y a tes Lego Friends, c’est tout nouveau. Un monde d’imagination qui s’ouvre à toi, grâce à un joli chalet reçu à Noël. J’aime tellement t’écouter emmener tes petits personnages au ski, les appeler par leur nom (le vrai, celui qui est marqué sur la boîte), leur chausser les skis ou le snowboard, donner à manger à leur chien, partir en voiture, bref vivre des aventures incroyables…

Tu te passionnes pour les maths, tu comptes tout, tout le temps. Les lettres t’intéressent moins, le coloriage encore pire. Mais tu progresses chaque jour. De plus en plus, on voit se profiler ta préférence pour la main gauche. Le doute est de moins en moins permis : tu seras gauchère.

Depuis quelques semaines, tu as passé des étapes très importantes pour ta vie de grande fille : (enfin) abandonner la tétine et délaisser parfois ton doudou. Mais, derrière cette grande fille, il y a encore et toujours mon bébé. Celle qui dort avec des pyjamas à pieds. Celle qui a besoin de gros câlins, de bisous, de réconfort. Celle qui attend son histoire du soir avec impatience. Celle qui se blottit dans mes bras après chaque bain, celle qui vient me retrouver dans mon lit le week-end aux aurores (9h30, hein, faut pas exagérer non plus !!), celle qui me murmure des mots d’amour au moment où je m’y attends le moins.

Ma Poupette, je t’aime plus que tout. Et je souhaite que la vie nous garde ensemble tous les trois le plus longtemps possible. Avec toi, j’ai découvert la signification profonde du mot « maman » et devenir ma fille est le plus beau des cadeaux que tu m’aies fait.

Je t’aime.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Mathy
    19 février 2018 at 21 h 30 min

    très jolie lettre, très touchant billet <3 joyeux anniversaire à Poupette <3

    Combien de fois j'ai pensé aux mamans solos quand je n'en pouvais plus mais que je savais mon sauveur revenir du travail et pouvoir décompresser d'un coup, juste quelques minutes !

    1m15… effectivement ! Ma fille de 8 ans fait la même taille ^^

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      21 février 2018 at 21 h 18 min

      Merci pour ton gentil message…
      Oui c’est une géante. Mon père l’a remesurée aujourd’hui et elle fait 1m17 !! Mon bébé qui grandit trop vite !!

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :