2 In La Vie de Poupette

Cette maîtresse qui nous plaît…

Quand ton enfant entre à l’école, tu découvres un nouveau monde en même temps que lui. Ou plus exactement tu le redécouvres, vu que, généralement, toi aussi, tu en as fréquenté les bancs pendant un certain temps.

Mais ce monde côté parents est un peu différent. Et soudain, tu te rends compte que, bien plus que l’école en elle-même, c’est l’équipe pédagogique qui fait toute la différence. C’est cette maîtresse à laquelle (ou ce maître à qui) tu confies ton bien le plus précieux au monde, la chair de ta chair…

Le lundi matin, jour de la rentrée, avec mon chéri, nous avons accompagné Poupette pour sa rentrée. Elle avait la fierté d’avoir ses deux parents avec elle en ce moment important. Et puis nous avons rencontré sa nouvelle maîtresse. Les premiers contacts ont été très positifs : son accueil charmant et personnalisé avec les enfants, son sourire et sa disponibilité auprès des parents, sa patience et sa douceur avec tous.

Le soir, Poupette avait quitté l’école assez tôt (par rapport à notre rythme habituel), vers 17h30, avec son papa. Arrivée à la maison, elle s’est littéralement écroulée de fatigue. Et il l’a retrouvée quelques minutes plus tard, endormie à même le sol…

Le lendemain, rebelote. Sauf qu’elle ne s’est pas endormie par terre, mais bel et bien dans mes bras, totalement épuisée. Le changement de rythme, la reprise des habitudes scolaires, se lever à nouveau à 7h30 tous les matins, retrouver ses copains et copines, s’en faire de nouveaux, suivre les règles, écouter les instructions, se défouler dans la cour, manger à la cantine, ne plus faire la sieste… ça faisait beaucoup à gérer pour cette première semaine.

Et puis c’est arrivé le vendredi. Ce soir-là, j’étais sortie tôt du bureau pour aller chercher ma Poupette à l’école. On avait bavardé sur le chemin du retour. Elle était un peu moins épuisée que les premiers soirs mais on sentait quand même la fatigue de la semaine. Arrivée à la maison, je me suis assise sur une chaise. Elle est venue s’installer sur la chaise à côté de moi, a posé sa tête sur mes genoux. C’était un geste totalement nouveau pour moi, je ne l’avais encore jamais (ou rarement) vu me faire un câlin de cette façon. Naturellement, je lui ai caressé les cheveux. Alors, elle m’a dit : « c’est ce que fait Maîtresse à MH quand il est triste pendant la sieste et qu’il pleure« .

Et j’ai su. Su que cette maîtresse était celle qu’il nous fallait. Ma première impression se confirmait : c’est une personne douce, attentive, proche des enfants. Le soir, à la réunion de rentrée avec les parents, son discours m’a également beaucoup plu.

Et pourtant, la maîtresse de la petite section, l’an passé, avait mis la barre haute, et nous avons eu beaucoup de regrets quand nous avons découvert qu’elle avait quitté l’école. Mais je suis rassurée. Je lui confie ma fille les yeux fermés pour cette année. Je sais qu’elle sera entre de bonnes mains. Et que cette année sera pleine d’apprentissages et de doux moments.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Maman Sur Le Fil
    19 septembre 2017 at 8 h 10 min

    C’est tellement rassurant quand on sait qu’ils sont entre de bonnes mains… Et malheureusement, ce n’est pas toujours le cas !

    Belle année scolaire à ta fille !

    Virginie

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      24 septembre 2017 at 20 h 41 min

      Oui, je suis vraiment heureuse pour ma fille (et tous ses petits camarades de classe aussi !) !
      Merci !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :