4 In lectures

Chut, les enfants lisent #107 – Glouton, Croqueur de dinos

Tu te souviens de Glouton ? C’était un de nos coups de cœur de l’an passé, un livre drôle, intelligent et vraiment bien fait sur lequel on avait craqué et qui revient très régulièrement dans nos histoires du soir. Et bien, la bonne nouvelle, c’est qu’il est de retour dans un nouvel album : Glouton, Croqueur de dinos ! de Emma Yaret, aux Éditions Gründ.

 

Ceci est ma participation au rendez-vous « Chut, les enfants lisent » proposé par Yolina de Devine qui vient bloguer.

J’ai découvert qu’il était sorti totalement par hasard et je n’ai pas pu m’empêcher de craquer. C’est donc avec grand plaisir qu’on retrouve ce petit monstre jaune dans une nouvelle aventure. Cette fois-ci, il s’est introduit dans un livre sur les dinosaures, dont il croque allègrement les pages, en mettant un sacré bazar !

On retrouve avec joie les rabats, les volets à soulever, les pages trouées, symboles de la dévastation orchestrée par Glouton au long de son périple.

Et très vite on en apprend plus sur lui : sa taille, son poids (« grossit à chaque page »), son régime alimentaire (« bibliovore »)… Poupette adore cette page, je l’entends à longueur de journée répéter « Indésirable Glouton« .

Le voici donc qui s’encanaille page après page. Le livre présente les dinosaures à la manière d’une encyclopédie, toujours gâchée par une frasque de Glouton…

Il commence par déranger les tricératops. Au passage, on note les petites blagues disséminées dans l’histoire (« qu’est-ce qu’un tricératops pas top ? C’est un tricéra-bof ! »).

Puis il s’enfuit semer la pagaille chez les Diplodocus. Mais ceux-ci disposent d’une arme chimique naturelle et très efficace. Et qui a un très grand succès chez Poupette !

Toujours aussi affamé, il continue son repas chez les Vélociraptors, malgré les injonctions du narrateur à lui dire de quitter ce livre bien trop dangereux pour lui (au passage, on note l’hilarant rêve du vélociraptor juste au-dessus de Glouton)…

Il fuit juste à temps pour se retrouver croquer par un Tyrannosaurus Rex (mine de rien, on va finir par être incollable en dinosaures !!).

Volontairement, je ne te dévoile pas la fin (j’ai comme l’impression que c’est un spoiler du prochain album, si prochain album il y a…). Mais ne t’inquiète pas pour Glouton, il est plein de ressources…

Même si je le trouve un peu moins attrayant que le premier Glouton (et sa cultissime phrase que Poupette répète sans cesse « Fi faï fo fum »), on est totalement fan de ce petit héros, dont j’espère que les aventures continueront. C’est drôle, c’est malin, c’est bien fait. On ne s’en lasse pas. Et heureusement, car il revient très souvent dans nos lectures…

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Mathy
    13 septembre 2017 at 21 h 42 min

    Oh la la !!! Je l’adore lui, je n’hésiterais même pas, si je ne le reçois pas, je me le commanderai rapidement

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      18 septembre 2017 at 22 h 25 min

      Je l’ai vu à la FNAC, j’ai craqué tout de suite 😉

  • Reply
    vassilia
    22 septembre 2017 at 9 h 30 min

    mais ce que ça à l’air drôle ! de l’humour, de l’humour, de l’humour !!!! Merci Véronique pour cette découverte, j’étais passée à côté du premier !

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      24 septembre 2017 at 20 h 44 min

      Oh oui, c’est excellent, tu peux y aller les yeux fermés. Le premier tome a même eu un prix. On adore !

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :