2 In cuisine

[Vendredi Gourmand] Djakarta-Bali, un restaurant qui fait voyager

Avec mon chéri, on a profité de la fin des vacances pour confier notre Poupette à ses grands-parents et nous faire un petit dîner en amoureux à Paris. Mais en même temps, loin de Paris.

A peine arrivés au Djakarta-Bali, restaurant indonésien à deux pas du Forum des Halles, nous sommes tout de suite transporté dans ces superbes contrées asiatiques. Mes souvenirs volent vers nos voyages sur l’île de Bali et celle de Sulawesi…

La décoration, la végétation, l’ambiance musicale, tout le restaurant propose un cadre relaxant et dépaysant. L’extérieur donne des envies de jungle, l’intérieur de cocooning. Je tombe immédiatement sous le charme des chaises en bois, des étoffes drapées un peu partout, des photophores qui brillent sur chaque table, de l’éclairage tamisé. La musique indonésienne est diffusée à faible volume, idéal pour se laisser bercer.

On est bien, ici. L’accueil est charmant, discret et efficace.

Notre table est située dans un angle, près du majestueux Bouddha qui trône dans un angle de la salle. Peu à peu les gens arrivent et la salle se remplit. Le niveau sonore est très agréable.

Quelques instants plus tard, on nous propose la carte, très jolie, avec des feuilles en papier parchemin, une grosse couverture rigide qui évoque les livres d’antan et surtout l’origine du restaurant et l’histoire de Nin.

Nous avons le droit à un menu spécial qui commence avec le cocktail qui porte le nom du restaurant. Le curaçao lui donne sa typique couleur bleue. Il est très bon, fruité et doux en alcool. On grignote des petits carrés de riz soufflé, très léger et peu salé.

Puis on nous sert un assortiment d’entrées indonésiennes aux noms exotiques :

Lumpia (rouleau frit aux crevettes et légumes), Soto Ayam (soupe de poulet aux herbes indonésiennes) et Asian Djakarta (salade aigre-douce aux légumes confits) , le tout accompagné de thé noir au gingembre frais.

Les saveurs explosent en bouche : piment, soja, sucré, salé. C’est très bon et très fin.

Les entrées laissent ensuite la place au plat principal. Ici aussi, c’est un assortiment de plusieurs plats et plusieurs accompagnements :

Sate Ayam (Brochettes de poulet arrosées de sauce soja et cacahuètes),

Opor Ayam (poulet coco dans sa sauce coco),

Rendang Daging (bœuf mijoté dans sa sauce coco aux herbes indonésiennes),

Nasi Putih (riz blanc parfumé) et Serundeng (noix de coco râpée grillée),

Mie Hun (vermicelles sautées au soja).

Gros coup de cœur de ma part pour le poulet coco, c’est doux, c’est fin, c’est ultra parfumé. Le bœuf est pimenté, et mon mari adore ! Le riz collant est présenté dans sa feuille de bananier et se mange saupoudré de noix de coco râpée et grillée. Nous nous régalons de ces saveurs exquises.

 

Enfin, la touche sucrée vient clôturer ce délicieux dîner. Pour nous, ce sera une coupe Kolak (banane, fruit du jaquier et pousse de bambou au lait de coco).

Et pour les gourmands, un bol de crème glacée vanille-mangue.

Au final, nous avons adoré ce dîner et ce moment passé au restaurant Djakarta Bali. L’ambiance, la décoration, les saveurs, tout est fait pour nous transporter directement en Indonésie, où la cuisine est authentique, parfumée et goûteuse… Je rêve déjà d’y retourner…

En savoir plus :
Adresse : Djakarta Bali, 9 rue Vauvilliers, 75001 Paris
Prix moyen à la carte : 35-40€
Brunch le dimanche, spectacle de danse balinaise le vendredi soir.
Site : djakarta-bali

Repas offert

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Stéphanie THUILLIER
    12 septembre 2017 at 8 h 57 min

    Bien envie de tester !!! Yummy !!!!

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :