4 In La Vie de Poupette

La petite fille qui ne voulait pas grandir…

Elle a 3 ans 1/2. Presque 4 ans. Elle est grande. Elle dépasse d’une bonne tête ses petits copains de classe. Elle parle bien, elle est curieuse. Elle donne des ordres et attend qu’on les exécute. Elle ne sait pas colorier et encore moins dessiner un bonhomme. Elle adore les livres et ne respecte aucune règle quand on joue à un jeu de société. Elle joue avec ses trains, ses voitures mais reviens toujours à son unique amour : son bébé Corolle.

poupetteworld-petite-fille-pas-grandir-03Bref, c’est une petite fille espiègle, comme les autres… A un détail près : elle ne veut pas grandir !

Un jour, alors qu’elle allait sur ses 3 ans, je lui propose d’échanger son lit à barreaux contre un lit de grand. Elle avait tenté plusieurs fois l’expérience en dehors de la maison (chez ses cousins, ses grands-parents ou même des copains) et tout s’était parfaitement bien passé. Elle me regarde, serre son doudou contre elle et elle me dit avec son petit cheveu sur la langue : « Mais moi, ze ne veux pas grandir, maman ! »
Alors, je n’ai pas insisté. Puis, avec le déménagement, l’entrée à l’école, je n’ai pas souhaité bouleverser plus son univers. Alors elle a presque 4 ans et elle dort toujours dans son lit à barreaux. Elle insiste même pour qu’on le lui laisse encore et encore. A tel point qu’elle va finir par dépasser ! Mais c’est son cocon, son territoire.

poupetteworld-petite-fille-pas-grandir-01C’est un bébé cocon. Mon bébé. J’aime la voir grandir, mais je préfère qu’elle soit prête avant de franchir les étapes de sa vie de grande.

D’ailleurs, le cas du lit n’est pas isolé. Elle aime beaucoup profiter de son statut de petite fille et n’hésite pas à se comporter comme un bébé ! Dans ces moments, elle imite les bébés à la perfection, genre régression totale : elle babille, rampe… Un vrai clown !

poupetteworld-petite-fille-pas-grandir-04A table, elle demande souvent à ce qu’on l’aide à manger. Et pourtant, elle est totalement autonome depuis très longtemps dans ce domaine. Elle me dit « Maman, tu peux m’aider à racler ?« . Mais son assiette est encore à moitié pleine. Et 9 fois sur 10, j’accède à sa demande et je vois bien qu’elle est contente.

Elle aime que je l’habille, que je la coiffe. En fait, je pense qu’au plus profond d’elle, elle fait ça juste par plaisir, parce qu’elle aime qu’on s’occupe d’elle. Et que je le fais volontiers. Parce que ces gestes du quotidien, aussi anodins soient-ils, sont les marques de cet amour qu’on a pour elle.

poupetteworld-petite-fille-pas-grandir-02Alors, elle profite, elle se laisse bercer, demande la cuillère, prend sa tétine et s’endort dans son lit à barreaux. C’est ma Poupette. La seule, l’unique. Elle peut bien bénéficier de ce statut de petite fille qui ne veut pas grandir aussi longtemps qu’elle le voudra

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    RG
    14 novembre 2016 at 10 h 45 min

    Bonjour, Avez-vous pensé, si la place le permet, de disposer dans son chambre à la fois son lit à barreaux et un lit d’enfant?Pour qu’elle puisse choisir d’y aller ou non…

    • Reply
      Veronique PoupetteWorld
      14 novembre 2016 at 12 h 04 min

      Elle a un matelas posé sur le sol qu’elle utilise pour la sieste. Mais pour la nuit, elle veut absolument garder son lit à barreaux !

  • Reply
    ophelie bougeard
    1 décembre 2016 at 21 h 29 min

    j’ai l’impression de reconnaitre mon fils de 3ans et 7 mois pour plusieurs choses!!c trop émouvant.il ne sait pas colorier et encore moins dessiner un bonhomme. il adore les livres et ne respecte aucune règle quand on joue à un jeu de société. il joue avec ses trains, ses voitures mais reviens toujours à son unique amour : son bébé Corolle apelé Tino.

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :