0 In bebe

La Morsure

morsure

Au début de l’année, alors que Poupette allait avoir deux ans, elle s’est mise à mordre. Principalement à la crèche. Et occasionnellement, moi… J’en avais parlé ici.

morsure

 

J’étais désorientée, j’ai tenté de l’aider comme je pouvais. En quelques jours, c’était rentré dans l’ordre.

Et puis, la semaine dernière, elle a recommencé.

A la crèche, un soir, la Directrice a commencé à me sermonner. Elle m’a expliqué que ma fille mordait sa copine (il y a seulement 3 enfants de plus de 2 ans, ma Poupette, sa copine qu’elle mord et un petit garçon). Elle était donc obligée de la gronder pour son geste.

Le lendemain, pareil. Elle me redit que ma fille a mordu. Ou a tenté de mordre. Elle me dit qu’elle est gênée vis-à-vis des autres parents, que ma fille ne sait pas gérer ses émotions… Bref, en gros, elle me reproche son comportement.

Je suis en colère. Comprenez moi bien. J’élève ma fille dans des valeurs de bienveillance. Je ne la tape pas et je ne lèverai jamais la main sur elle. J’évite la violence sous toutes ses formes, même si parfois j’élève la voix. Je ne lui ai jamais appris à mordre, je suis contre. Je lui en ai déjà parlé. Et Poupette est loin d’être bête. Elle-même sait qu’elle ne doit pas mordre. Mais quand elle mord, c’est qu’elle est à bout. A bout de paroles, à bout de mots, à bout de fatigue, à bout d’argument. Quand il ne reste rien, elle mord.

Certes, je ne suis pas une professionnelle de la petite enfance, loin de là, mais je suis une maman. Et c’est de ma fille dont elle parle !! Gérer ses émotions ? A 2 ans ?!
Pour moi, ma fille a simplement besoin de dormir et de sortir. Emmener les enfants dehors, elles ne le font jamais. Ou presque. La micro-crèche ne possède pas d’espace extérieur et c’est très rare que les enfants aillent au parc (qui n’est pourtant qu’à 100m de la crèche).Je suis vraiment désolée pour les parents de la petite fille qui se fait mordre. C’est aussi difficile pour eux de voir leur fille se faire mordre que pour moi de savoir que c’est la mienne qui a mordu.

Le soir suivant, mon mari a le droit à nouveau au même discours. Il demande à la directrice si elle souhaite qu’on mette une muselière à notre fille !!

koutchoulou_livres_octobre2014_05

 

Le lendemain matin, je suis tellement fâchée que j’apporte à la crèche « Aïe, Prune mord ! », un livre reçu dans une box et que nous avions beaucoup lu à Poupette en début d’année pour désamorcer le problème. Heureusement, ce n’est pas la directrice, mais J., la référente de Poupette, le roc de la crèche, une personne à qui je confie ma fille les yeux fermés, et que j’apprécie pour son professionnalisme, sa bonne humeur et son amour des enfants et de son métier. Tout en maugréant, je lui tends le livre en disant que ça leur donnera peu-être de bonnes idées, plutôt que de traumatiser ma Poupette sur le sujet.

J. me raconte alors la totalité de l’histoire. La raison pour laquelle ma Poupette mord. Parce que sa copine lui pique ses jouets. Parce que sa copine la tape. Parce que sa copine la pousse à bout.

Et soudain tout s’éclaire. Ma Poupette n’est pas une mordeuse. C’est une victime. Une petite fille qui essaye de se défendre… Et comme dans beaucoup d’histoires, certains ne voient que le résultat : la petite fille qui mord est forcément la méchante. Et bien non… Il faut savoir regarder plus loin.

Depuis ce jour, les professionnelles surveillent mieux les 2 petites filles et les séparent quand il le faut. Elles ont mis en place une activité « défouloir » où les enfants peuvent crier. Et elles ont même organisé une sortie au parc !! Pourvu que ça dure…

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :