41 In bebe

Une Soirée aux Urgences

Ça s’est passé le premier lundi du mois, le 4 mai. Je venais de rentrer de mon dernier déplacement et j’avais du mal à me remettre du décalage horaire. On avait passé le week-end prolongé en famille, mais comme la semaine précédente, Poupette avait à nouveau eu de la fièvre depuis le dimanche matin : 39°c, sans discontinuer malgré le Doliprane. Et son nez s’était remis à couler sans arrêt…

PoupetteWorld_Urgences_01On devait passer le dimanche avec mon amie Mélodie mais j’ai décommandé. Le lundi matin, malgré la fièvre, elle a réclamé son biberon. A peine bu, aussitôt vomi. On a appelé SOS Médecins. A cause des vomissements, le docteur a diagnostiqué une gastro. J’étais sceptique ; je connais ma Poupette. Et ça n’y ressemblait pas. Mais je ne suis pas médecin, je n’ai rien dit. J’ai donc posé ma journée pour garder Poupette au chaud. Elle a dormi pendant 4h d’affilée. A son réveil, elle n’avait pas faim, était amorphe, chouineuse, abattue par la fièvre. Méconnaissable. Et surtout, la fièvre ne baissait toujours pas.

Mais le déclic est arrivé le soir, vers 19h, quand son papa est rentré du travail. Alors qu’il passait la porte, elle s’est tournée pour le voir rentrer. Et ce n’est pas sa tête qu’elle a tourné, c’est son buste entier. Son cou ne bougeait plus. Sa nuque était toute raide. On a appelé le SAMU pour demander conseil. Et là, on nous a écouté puis dit « Dirigez vous tranquillement vers les urgences de Necker« .

PoupetteWorld_Urgences_02Je ne sais pas si on peut se diriger « tranquillement » vers des urgences, mais en raccrochant, j’ai juste eu envie de pleurer. Alors on a préparé un sac pour elle, des sandwichs pour nous. On a la chance d’habiter pas très loin de Necker, l’hôpital des enfants malades ; un métro et un bus plus tard, on y est. Il est 20h15.

Avec un diagnostic de fièvre élevée et de nuque raide, on a été pris en charge assez rapidement. Un infirmier commence par prendre la température de Poupette (toujours 39°c) et ses constantes. Une interne est venue l’ausculter. Son discours n’étant pas très sûr, c’est un « senior » qui vient examiner Poupette et poser un premier diagnostic. La méningite est vite écartée (pas de réaction à la lumière, notamment), la gastro également (et vlan pour SOS Médecins) et plusieurs pistes se dessinent : infection urinaire pour la fièvre ou abcès au niveau du cou. Le Docteur prescrit un sondage urinaire, une prise de sang et un scanner. Et on pose une perfusion dans le bras de Poupette.

Il est 22h. La soirée ne fait que commencer. Le pire est écarté. Mais l’inquiétude est toujours présente

[à suivre…]

You Might Also Like

41 Comments

  • Reply
    martine B
    18 mai 2015 at 7 h 14 min

    Bonjour je crois que c’est le plus dur pour des parents de voir son enfant malade et se sentir impuissant en sachant au fond de toi que c’est pas normal, mais contente que tu sois tombée sur un médecin du samu qui ai pris soin de bien t’écouter et t’orienter vers les urgences plutôt que te renvoyer un autre de sos médecin pour te dire encore gastro 😉
    Je suppose que là commence les pires heures de ta vie de maman !!
    Bisous à la puce

  • Reply
    natmumbidouille
    18 mai 2015 at 7 h 35 min

    <3 <3 <3

  • Reply
    Elwenn - Kid Friendly
    18 mai 2015 at 9 h 21 min

    Ca me rappelle des (mauvais) souvenirs avec mon doudou de 6 semaines et sa bronchio. Quand le pédiatre nous a envoyé aux urgences je pleurais aussi…
    Pour SOS médecins ça dépanne mais souvent ce ne sont pas des flèches 😮
    Quelle histoire. Heureusement, vous êtes rentrées. Mais tu fais bien d’en parler car c’est le genre de choses qui marquent…

  • Reply
    Lucky Sophie
    18 mai 2015 at 9 h 59 min

    Bouh quelle trouille, une mésaventure dont on se passerait bien :/

  • Reply
    Mélodie
    18 mai 2015 at 10 h 33 min

    Pauvre poupinette !

    On a jamais été aux urgences encore et j’appréhende Mon angoisse….

    Ça a du te filer un sacré contre coup en rentrant des usa…

    Des bisous, et même si je connais ton état (merci les sms) c’est toujours bien de le coucher par écrit. Ça permet de se vider !

  • Reply
    Lucie Chipounette
    18 mai 2015 at 10 h 53 min

    Effectivement, aller tranquillement aux urgences nan mais lol! Je n’imagine pas l’angoisse que j’aurai eu! Petite Poupette <3

  • Reply
    Zoup
    18 mai 2015 at 12 h 12 min

    Oh mon dieu quel stress j’en ai froid dans le dos et j’ai bondi en lisant le « tranquillement ».

  • Reply
    jailly
    18 mai 2015 at 15 h 29 min

    Heureusement qu’elle va mieux

  • Reply
    Mathilde
    18 mai 2015 at 15 h 41 min

    te lire, je ressens l’émotion d’une maman… j’espère que ce sera très vite un mauvais souvenir.
    Sinon se diriger tranquillement n’est pas du tout possible !!!

  • Reply
    Mathilde
    18 mai 2015 at 15 h 42 min

    je voulais dire : un simple souvenir, j’ai mon esprit qu’à fourché 😉

  • Reply
    Mamourblogue
    18 mai 2015 at 19 h 11 min

    olala j’ai des frissons en lisant ça… ça secoue toujours tellement quand un ptit passe par les urgences…
    Plein de bisous

  • Reply
    Lylou de Livres et merveilles
    18 mai 2015 at 20 h 00 min

    Que c’est dur de vivre des moments comme ça :/ Tant pour les parents que pour les enfants…
    J’ai lu sur FB (je crois) qu’elle avait du mal à bien dormir depuis votre retour. Il faut lui donner le temps de reprendre son rythme, de gérer l’angoisse qu’elle a vécu, ne pas trop dramatiser et, petit à petit, ça passera et commencera à oublier.

  • Reply
    les mercredis jolis
    18 mai 2015 at 21 h 44 min

    Tu as dû avoir une belle frayeur pour la méningite! Heureusement que ce n’était pas cela!

  • Reply
    Marjo
    18 mai 2015 at 23 h 52 min

    Un sondage ? Carrément ? Ils ne lui ont pas juste mis une poche à urines ?!

  • Reply
    Sophie Wowmum
    19 mai 2015 at 22 h 13 min

    Quel cauchemar….Vivement que ta Poupette se remette vite et totalement !!!! des bisous tendres guérisseurs !!!! et Chapeau à toi : tu as grave assurée !!! Poupette a une maman en platine !!!

  • Reply
    Olive Banane & Pastèque
    20 mai 2015 at 10 h 06 min

    c’est quand meme la cauchemar de tous les parents : ton enfant malade, et tu ne sais pas ce qu’il a…
    moi j’aurais chouiiner 12 fois déjà !!

  • Reply
    Faites des gosses...ou pas !
    25 mai 2015 at 15 h 01 min

    Se sentir écoutée…je crois que c’est LA seule chose qui peut rassurer une maman (ou un papa hein, pas de sexisme ici) car c’est aussi prendre en compte nos sentiments, nos impressions, nous qui connaissons si bien nos enfants.
    La médecine est grande mais sans l’oeil des parents, elle peut s’avérer terrible et inutile….

    Je suis encore toute chamboulée de revivre ces épisodes par le menu à présent. Heureuse de le lire en sachant que tout va bien à présent!

    XoXo

  • Répondre à Zoup Cancel Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :