15 In bebe/ ma vie de maman

Ses Larmes

Depuis le début du mois, je me suis beaucoup absentée. Deux semaines entières à cause de mes déplacements, un week-end en Suisse pour visiter la belle-famille et une ou deux soirées hors de la maison.supermum

 

Et pour la première fois, Poupette a du mal à supporter mon absence. Chaque soir, principalement au moment du coucher, elle pleure.

Depuis sa naissance, j’ai toujours eu du mal à laisser pleurer ma Poupette. Quel qu’en soit la raison, l’entendre pleurer a toujours été un déchirement pour moi. Les deux premiers mois, elle pleurait beaucoup, j’avais du mal à comprendre pourquoi (ceci dit, avec le recul, je pense que je connais la raison aujourd’hui). D’ailleurs, j’étais absolument incapable de la laisser pleurer et à la moindre larme, je la berçais, je la mettais en écharpe, je la câlinais. Au fil des jours, on a trouvé notre rythme, on s’est découvert mutuellement, mieux compris. Et Poupette est devenu un bébé très calme, très gentil.

Elle pleurait rarement. A part lorsque son repas ne vient pas assez vite, Poupette pleure très peu. Voire rarement. Bien sûr, il y a des soirs où elle est fatiguée, alors les larmes coulent facilement. Bien sûr, il y a les chutes lors des premiers pas ou des jeux. Mais Poupette n’est pas de ces enfants qui pleurent facilement.

La crise des 8 mois ? On n’en a pas vu la couleur…

Alors, quand je pars de la maison et que mon chéri me dit que le coucher est difficile et que Poupette pleure beaucoup et qu’elle me réclame. Je ne peux m’empêcher de culpabiliser. C’est vrai qu’on a passé 15 jours de vacances au top tous les trois ensemble. C’est vrai qu’à peine rentrée à la maison, j’ai dû repartir pour mon boulot, en les laissant tous les deux, Poupette et son papa. Plusieurs soirs, il a même été obligé de l’endormir dans ses bras pour la rassurer. Ça ne lui était pas arrivée depuis des mois, depuis l’année dernière même…

Chaque coucher devient difficile, elle pleure, elle sanglote dès qu’on quitte sa chambre. Même quand je suis là. Même à la crèche pour faire la sieste. Même si on a fait des câlins pendant 20 minutes. Même si on a respecté scrupuleusement le rituel du soir (pyjama, dents, chanson, câlin).

Je m’interroge : est-ce une période normale ou est-ce de ma faute ? Je crois qu’elle a perdu une stabilité. C’est comme si elle ne voulait plus s’endormir toute seule, comme les tous premiers mois de sa vie où je devais la tenir contre moi pour la rassurer. Je suis partagée entre ses larmes qui me brisent le cœur et l’incompréhension face à cette situation. J’ai peur qu’elle prenne l’habitude de s’endormir dans nos bras, j’ai l’impression de régresser. Est-ce la période des cauchemars qui commencent et qui lui font avoir peur de s’endormir ? Est-ce par ce qu’elle a peur de ne pas me revoir le lendemain ? Est-ce parce que je lui ai manqué ? Ou est-ce un mélange de tous ces facteurs, qu’elle exprime par des pleurs, à défaut de mots ?

Je me sens si mal d’être obligée de la laisser et de laisser aussi son père gérer cette situation seul. Je m’en veux tellement de ne pas être cette mère parfaite, toujours là pour rassurer mon bébé. Je m’en veux tellement de ne pas savoir dire non à ma société et d’être obligée de partir si souvent. Je m’en veux tellement de voir couler ses larmes et de me sentir si impuissante…

You Might Also Like

15 Comments

  • Reply
    genevieve
    23 septembre 2014 at 7 h 22 min

    nous avons eu le même passage il y a quelque temps.. j’ai un emploi du temps compliqué… jour/ nuit /coupé dans le désordre.. il m’arrive de ne pas croiser ma fille pendant plusieurs jours.. (c’est en plus souvent aléatoire et changeant en dernier minute donc peu de préparation possible..)
    on a essayé beaucoup de choses.. c’était souvent quand il manquait l’un de nous..
    et finalement… on a changé le rituel du couché en passant par le jeux.. à se cacher.. « sauter » dans le lit pour y aller… cacher ses doudou de nuits qu’elle doit retrouver pour se coucher.. et du coup.. tout est redevenu simple.. on sort de sa chambre en riant elle aussi et elle s’endort après assez vite.. elle a 1 projecteur d’étoiles et 1 manège lumineux pabobo qu’elle choisi d’allumer ou non.. elle sait qu’elle peut jouer un peu dans son lit avant de s’endormir (souvent elle chante avec ses doudous).. elle sait qu’elle peut demander un peu de musique (sa musique depuis petite étant les berceuses de Nathalie boyer qui sont juste top pour les enfants)
    en fait elle avait besoin autant de câlins que de pouvoir jouer 5 min ensemble puis seule.. je suis surement peu claire.. mais au fond la solution pour notre enfant on la connait en nous.. et parfois les « cadres de la bonne éducation » nous empêche de le faire ou d’y croire.. (ne pas exciter un enfant avant de dormir..)
    il n’y a pas de meilleurs parents pour nos enfants que nous mêmes..
    bon courage..

  • Reply
    transylvaisne
    23 septembre 2014 at 8 h 37 min

    Ooo, pauvre poupette!!! Elle a passé 2 semaines avec sa maman et son papa non stop et elle voudrait vous avoir rien que pour elle! Je ne suis pas le bon exemple, car depuis qu’il avait quelques semaines il dort dans notre chambre… Pourtant j’ai essayé plusieurs fois de le coucher dans sa chambre, on lui a même acheté un lit « pinpon » qu’il adore (pour y jouer) mais à chaque essai il arrive quelque chose.
    Chapeau pour le rituel « pyj, dents… », car nous c’est obligatoirement « dents » en premier, car après il faut changer les vêtements! 😉

  • Reply
    rivieramum
    23 septembre 2014 at 8 h 39 min

    Courage je comprends. J’ai l’impression qu’ils passent tous par des périodes de couchers difficiles à des moments de leur vie. La mienne, Puce, a eu du mal à dormir quelques temps après la naissance de sa sœur et même avant. Un peu comme tu décris et ensuite elle avait peur de tout: du loup, des affaires de bébé, de bébé qui l’empêchait de dormir, et elle avait besoin de notre présence. Maintenant ça va mieux.

  • Reply
    Carine P
    23 septembre 2014 at 15 h 12 min

    Coucou
    Maman de 4 enfants qui n’aime pas les laissé pleurer non plus, je vais te parler de ma 2eme puce qui petite à eu une période un peu comme ta puce. Elle ne s’endormait qu’en pleurant (limite hurlant même) ça ne durait pas longtemps mais il fallait qu’elle pleure avant de s’endormir, c’était sans doute une façon d’évacuer tout ce qu’elle avait vécu la journée, un trop plein d’énergie. Et rien à faire, on pouvait lui faire des tas de câlins, bisous, … qu’on fasse quelque chose ou rien, il fallait qu’elle pleure avant de s’endormir. On a fini par accepter, c’était à priori ce dont elle avait besoin. Elle ne pleurait pas longtemps, 2 min environ. Ça lui ait passé comme c’est venu. Papa partait de temps en temps en déplacement, moi je bossais à mi-temps ?? on a jamais su pourquoi! Bon maintenant elle va avoir 9 ans, elle ne s’endort pas sans ses bisous mais ne pleure plus depuis bien longtemps.
    Bon courage, j’espère que ça passera très vite pour ta puce.

  • Reply
    les mercredis jolis
    25 septembre 2014 at 14 h 27 min

    souvent les enfants (et surtout les bébés) sont très sensibles à ce que nous ressentons, et comme tu culpabilise ta poulette doit le sentir et peut « en jouer » sans que ce soit pour t’embêter mais juste parce qu’elle ne sait pas exprimer autrement le fait qu’elle ressente ton mal aise. peut être qu’en étant plus « détachée » et moi culpabilisée par tes déplacements les choses iront mieux? bon courage en tout cas, car moi aussi je ne supporte pas t’entendre baby boy pleurer. pour ma fille ça été différent, c’est un bébé qui a très très peu pleuré.

  • Reply
    melodie
    28 septembre 2014 at 17 h 14 min

    🙁

    Tu es une super maman. N en doute jamais ! Nos enfants ont besoin de nous c est indéniable mais ne doute jamais de toi. Pompoko pleure beaucoup aussi durant mon absence…. C est à un point tel qu il ne dort pas de la journée…. Il a du mal à se detacher (et je peux comprendre, c est si difficile pour nous) sans doute que Poupette a besoin de s attacher de nouveau pour franchir un autre cap ? Je trouve que les liens d attachements sont des liens si fragiles et à entretenir sans cesse !
    Tu faus BIEN de ne pas laisser poupette pleurer, maintenant qu elle parle un peu, tu peux télécharger des images d emotions pour lui demander à quelle image elle s identifie le plus à l instant T (en lui expliquant les differentes emotions de l homme). Si ca peut t aider….

    Des bisous

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :