8 In ma vie de maman

J’ai repris une vie normale…

Lundi matin, j’ai repris une « vie normale ». Après 5 mois et demi d’arrêt, je suis retournée travailler. Et ça n’a pas été facile…

Boulot02

Ce matin-là, je me suis levée, j’ai réveillé ma Poupette qui, pour une fois, dormait encore. La veille, elle avait eu du mal à s’endormir. Je pense qu’elle avait dû sentir du changement dans l’air.

Toute la semaine précédente, on avait augmenté la durée de son temps passé à la crèche, en prévision du nouveau rythme qui allait commencer en juillet.

Boulot01

Ce lundi matin, donc, je suis allée la chercher dans sa petite chambre, encore endormie dans son petit lit à barreaux. On est retourné dans le lit parental et elle a tété. Pour la première fois depuis des mois, c’est à nouveau mon réveil qui a sonné, et c’est au son de France Info que la première journée du reste de ma vie normale a commencé.

Une fois la tétée finie, je l’ai changée et habillée. J’ai eu droit à des sourires à fondre de bonheur et d’amour, le genre de sourires qui rendent les séparations encore plus difficiles. Dernier petit rituel du matin, initié depuis plusieurs semaines : j’ai pris une photo de ma Poupette, pour l’avoir près de moi (ah mon ami l’iPhone, avec tous les morceaux des miens dedans) et pour l’envoyer à quelques personnes qui me sont chères et qui attendent chaque jour avec bonheur la photo de Poupette.

Boulot03

Pendant ce temps là, le Pipou s’était préparé et pour la première fois, c’est lui qui a emmené la Poupette à la crèche. Et d’un coup, j’ai vu partir les deux personnes que j’aime le plus au monde. Et la porte se fermer derrière eux. Et je suis restée dans l’entrée de l’appartement, en chemise de nuit, pas coiffée, pas préparée, mon téléphone à la main, complètement désemparée…

Surtout ne pas pleurer. Surtout ne pas pleurer. Surtout ne pas pleurer…

Boulot04

Et là, j’ai reçu mon premier message d’encouragement du matin. C’était ma sœur. Ça m’a fait du bien. En 15 minutes, j’étais douchée, habillée, crémée, maquillée et parfumée. Incroyable. Ça ne m’était pas arrivé depuis… et bien, 5 mois et demi !

J’ai pris mon sac à main, mon ordinateur et je suis partie. J’ai retrouvé les transports en commun, la foule maussade du lundi matin, le tram bondé, le RER qui n’avance pas…

Et je suis arrivée à mon bureau. Et j’ai retrouvé mes collègues avec beaucoup de plaisir, mon équipe si agréable, mon chef exubérant et c’était à peu près comme si j’étais partie une semaine avant…

Mes plantes (arrosées par mon collègue)

Mes plantes (arrosées par mon collègue)

La première journée n’a pas été très productive, mais elle a permis de recréer les liens. Et le soir, je me suis éclipsée pour aller chercher ma Poupette qui m’attendait à la crèche. Et là, j’ai eu droit à un sourire si grand que j’ai su que j’avais fait le bon choix pour nous tous.

Finalement, le plus dur a été de quitter ma maison, faire le premier pas. Ensuite, tout s’est enchaîné sans souci. J’ai retrouvé ma place et mon rôle dans la société. Ne plus être la « maman de », mais juste moi. Tout simplement.

La vue depuis mon bureau

La vue depuis mon bureau

Maintenant il me reste à apprendre à mener de front ma vie de femme et ma vie de mère, concilier les horaires de la crèche et les déplacements professionnels. Mais je suis confiante. J’y arriverai…

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    UneCosmicGirl
    5 juillet 2013 at 9 h 08 min

    Bon courage il faut un petit temps d’adaptation et tout le monde sera bien. 🙂

  • Reply
    Troisfoismaman
    5 juillet 2013 at 9 h 17 min

    Ah oui ça fait du bien de redevenir « juste soi » ! Parfois ça demande un petit temps d’adaptation ! Je me souviens avoir bercé mon sac à main plusieurs fois sur le quai du métro 😉 Bonne reprise !

  • Reply
    eclectikgirl
    5 juillet 2013 at 19 h 32 min

    ca n’a vraiment pas dû etre évident de revenir, de reprendre ce genre de rythme

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :